Rien de mieux qu’une dame de fer pour gérer un projet de minerai de fer. La Guinéenne Marlyatou Baldet a été placée le 16 juillet dernier à la tête de la société West Africa Exploration, filiale de Sable Mining. Jusque-là, directrice des services de géologie de cette société, avec cette promotion, la géologue dirige désormais le projet d’exploitation de la mine de fer du Mont Nimba dont le démarrage est prévu en 2015.

Mais pourquoi cette femme formée en Russie et en France, recrutée en avril 2014 par West Africa Exploration a pu, en trois mois, en devenir la N°1? Il faut dire que Mme Marlyatou Baldet n’est pas une novice dans le secteur minier. Elle y a passé 17 ans de sa vie active en servant plusieurs sociétés minières.

Avant de poser sa caisse à outils de géologue à West Africa Exploration, Mme Marlyatou Baldet a, de 2010 à 2012, assumé les fonctions de directrice des ressources minérales de Randgold Resources, une société aurifère basée à Tongon en Côte d’Ivoire. Où elle a géré des aspects comme l’établissement, la définition et la mise en œuvre de la procédure de contrôle de qualité pour la mine.

Mais avant, Mme Marlyatou Baldet avait fait ses preuves en sa qualité de responsable du projet géo-scientifique et chef d’équipe chez BHP Billiton en Guinée et au Gabon. Pendant la période 2005-2009, ses responsabilités dans cette société sont allées croissantes, puisque la nouvelle promue s’exerçait dans l’interprétation des données, la conception et la mise en œuvre du programme de forage, la supervision des équipes de travail, etc.

Mais son premier contact avec l’industrie du métal précieux date de 1998. Durant huit (8) ans, elle se familiarisera à la production de l’or chez AngloGold Ashanti en tant que planificateur à court terme et géologue principal superviseur de la gestion quotidienne de la tranchée à ciel ouvert. Elle s’y est également occupée de la programmation hebdomadaire et la planification à court terme, ainsi que du contrôle de qualité.

Comme on le voit, notre dame de fer fut d’abord d’or, en quelque sorte. Les trois années (1995-1998) passées dans l’exploration du métal jaune, au compte de Ashanti-Agem en est une preuve de plus.

Le parcours de la nouvelle patronne de West Africa Exploration trouve ses ressorts dans les nombreuses connaissances acquises au travers de son cycle universitaire et de la série de formations pratiquées au fil des ans. Mme Marlyatou Baldet est titulaire d’un Master en économie de minéraux de l’école des mines de Paris-Fontainebleau. «L’étude de faisabilité sur l’exploitation du Mont Nimba Iron Ore-fort et son impact sur l’environnement», c’est le thème de son Master obtenu en 1995. Deux ans plus tôt, en elle bouclait son cycle universitaire en décrochant une maîtrise ès sciences en géologie spécialisée à l’institut des mines de Saint-Petersbourg précédemment appelé Leningrad  en Russie.

Quant aux certificats et autres attestations de formation, elle en a enfilés comme des perles. En juillet 1995, elle obtient un certificat en informatique géologie à l’Université de Lausanne en Suisse. En 2007 et 2008, elle participe à deux ateliers portant sur ‘’le minerai de fer dans l’exploration Perth’’ tenus en Australie.

Mme Marlyatou Baldet est une polyglotte qui parle et écrit couramment les langues étrangères: français, anglais et russe. Quant aux langues locales, elle en parle six dialectes dont trois couramment: poular, soussou, malinké.

La nomination de Mme Marlyatou Baldet à la tête de West Africa Exploration est un bel exemple de promotion de la femme guinéenne. La promue devient du coup la seule femme du pays à diriger une société minière en phase d’exploration et d’exploitation en Guinée.

Talibé Barry 

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE