Malick Kébé

C’est ce lundi que le procès de Malick  Kébé et Abdoulaye MBaye, respectivement directeur national de l’agence guinéenne des spectacles et manager et autres devait se tenir. Mais il a été reporté le 22 décembre à cause de l’exigüité de la salle d’audience.

C’est une décision collégiale, les juges ont jugé nécessaire de revoir la date du procès parce qu’ils estiment que la salle ne peut contenir les gens. Ils voudraient dans ce sens éviter  un éventuel dérapage et ce, malgré  des forces de l’ordre présentes au tribunal de première instance de Dixinn.

Une foule difficile à maitriser et parmi les accusés, l’on a constaté parmi les huit prévenus  la présence de Soriba Sorel Camara, gouverneur de la ville de Conakry et Sékou Batouta Camara, président de la délégation spéciale de Ratoma ; tous inculpés dans l’affaire du drame de Rogbané survenu au lendemain de la féte de Ramadan au mois de juillet dernier.

A l’ouverture des travaux, Malick Kébé apparait visiblement peu en forme. Et  Abdoulaye M’Baye son codétenu, lui aurait apparemment pris le coup dur de la prison.

Le drame de Rogbané a fait trente trois morts, les parents des victimes doivent encore attendre car les juges n’ont pas décidé du lieu où doit se tenir le procès.

JB.

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE