Les compétitions entrant dans le cadre de la 11e édition de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans (CAN U-17) débutent dimanche 15 février au stade Général Seyni Kountché (SGSK) de Niamey.

Ce grand rendez-vous du football africain réunira dans la capitale nigérienne, du 15 février au 1er mars prochain, huit pays du continent scindés en deux groupes.

Le groupe A comprend, en plus du pays hôte le Niger, le Nigeria, la Guinée Conakry et la Zambie, tandis que la Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud, le Mali et le Cameroun constituent le groupe B.

Toutes ces sélections nationales sont déjà arrivées dans la capitale nigérienne.

Le premier match opposera, dimanche, le Niger au Nigeria. Le second match de cette journée mettra aux prises la Guinée Conakry à la Zambie, au stade Général Séyni Kountché.

Le stade général Seyni-Kountché, retenu pour l’ouverture et la finale, ainsi que les matches de la poule A, répond à toutes les normes internationales, selon la Confédération africaine de Football (CAF). Fruit de la coopération sino-nigérienne, elle a une capacité de 35.000 places et est dotée de toutes les commodités.

S’agissant du stade municipal de Niamey de 15. 000 places, le second site qui doit abriter les compétitions de la poule B, il a subi une totale réfection.

Vendredi, en remettant officiellement le drapeau national aux joueurs nigériens au palais de la présidence, le président Mahamadou Issoufou les a exhortés à faire honneur à la nation à l’occasion de cette compétition.

Xinhua

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE