Le Directeur National des Impôts, Ouo-Ouo Waïta MONEMOU, vient de décrocher son Doctorat d’Etat à l’Université de Paris Dauphine (France) et ce, après 4 heures de débats.

Waïta est le nom d’un village de la Préfecture de Yomou, Ville située à plus de 1000 Km de la Capitale Guinéenne. C’est ce petit village presque couvert par des lianes de la Forêt qui a vu naître et grandir ce grand Economiste affectueusement appelé par ses admirateurs «Tonton Balao ».

Un gigantesque travail a été abattu par l’actuel patron de la Direction Nationale des Impôts, a priori bien accueilli par tous les travailleurs du Ministère des Finances en général, et ceux de la Direction Nationale des Impôts en particulier.

Né il ya 56 ‘’pluies’’, le 26 février 1959, le désormais, Docteur MONEMOU, est un produit de l’Université Guinéenne, Gamal Abdel Nasser de Conakry où, il a obtenu son D.E.S (Diplômes d’Etudes Supérieures) en Sciences Economiques et Comptables le 24 novembre 1986. Il a obtenu ce diplôme après la présentation d’un thème intitulé ‘’Elaboration d’un manuel de Techniques Bancaires à l’usage des Etudiants de la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l’Université de Conakry)’’.

En 2006 : Docteur MONEMOU a obtenu un Diplôme d’Etat du 3ème Cycle à l’Université Paris Dauphine (France) après avoir brillamment soutenu sur le thème : La Gestion Déconcentrée de la T.V.A par l’Administration Fiscale en République de Guinée.

Sur le plan professionnel, tout commencera pour Docteur MONEMOU en 1987 quand il a été sollicité par la Société Coca-Cola (BONAGUI) à l’effet d’installer son système comptable.

En 1989, suite à un concours organisé par le Ministère du Commerce, il a été promu  au poste de  Chef Comptable et Financier à l’ONAH de Gbèssia – Station Service.

En 1993, ‘’Tonton Balao’’ ayant très vite affiché un penchant pour la fiscalité, a intégré la Fonction Publique afin de faire carrière à la Direction Nationale des Impôts où, il a décidé d’apporter sa modeste contribution à l’édification d’un système fiscal guinéen compétitif et efficace. Ainsi, il a gravi tous les échelons au sein de ce service : il a successivement été Agent des Impôts dans les Communes de Dixinn et Matam, Chef de Bureau des Impôts Locaux à la Commune de Matam, Inspecteur – Vérificateur à la Division Contrôle Fiscal des Grandes Entreprises.

En mars 2007 : Il est nommé Chef de Division Contrôle Fiscal des Grandes Entreprises par Intérim.

En août 2008 : il est nommé Directeur National Adjoint des Impôts avant d’être promu au poste de  Directeur National des Impôts par le Professeur Alpha CONDE en mai 2011.

A ce haut poste, Docteur MONEMOU, avec cette grande expérience managériale hors pair, a su mettre au travail l’ensemble des travailleurs de la Direction Nationale des Impôts où désormais, compétence et efficacité constituent les seuls critères.

En septembre 2011 : Docteur MONEMOU a reçu un certificat de satisfecit des Institutions de Bretton Woods pour son rôle combien louable dans l’obtention du PPTE pour la Guinée.

Dans le but d’améliorer et de diversifier les recettes fiscales de l’Etat, il vient de créer un Service Fiscalité Immobilière à la Direction Nationale des Impôts. Cette structure permettra à l’Etat d’encaisser une faramineuse somme de plus de Quarante Milliards francs guinéens en 2015 – contre Dix Milliards francs guinéens en 2014 – qui sera allouée aux Maires des différentes Communes pour assurer la couverture efficace de leurs budgets.

Comment Tonton Balao a pu concilier ces études doctorales aux lourdes responsabilités qu’il assume à la Direction Nationale des Impôts dont il est le premier responsable ? That is the question.

 

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE