Le Mali a été l’un des pays qui a fait preuve de solidarité à l’endroit de la Guinée, durant la crise sanitaire provoquée par l’épidémie d’Ebola. Mohamed Sidibé, président de l’Association des ressortissants maliens de Guinée confie ses impressions sur la fin de cette épidémie au micro de notre reporter. 

M. Sidibé, l’OMS vient de déclarer la fin de l’épidémie à virus Ebola qui a endeuillé de nombreuses familles en Guinée et dans la sous-région. En tant que Malien vivant en Guinée, quels sont vos impressions sur la fin de cette crise sanitaire? 

Mohamed Sidibé : Ma première impression c’est une note de satisfaction à l’endroit du peuple frère de Guinée, à l’endroit des Maliens résidents en Guinée. Parce que nous avons tous connu des moments très difficiles. Et les Guinéens et les Maliens, et d’autres nationalités résidents  en Guinée. Cela a beaucoup joué sur nos activités, sur l’économie, avec la psychose de peur de chacun de nous. Je suis fier aujourd’hui que l’OMS déclare la fin de l’épidémie à virus Ebola en Guinée. C’est la satisfaction du peuple au bonheur de l’Afrique et à l’avantage du monde entier. 

En tant que transitaire, est ce qu’Ebola a ralenti complètement vos activités ?

En tant que transitaire, Ebola a ralenti 90% de nos activités, parce que plus personne ne voulait passer par la Guinée, plus personne ne voulait même que ces marchandises passent par la Guinée. Il y avait même des personnes qui pensaient que des centenaires peuvent être l’objet de contamination. Donc, en tout cas dans le domaine ou j’ai exercé Ebola est un facteur très très négatif. 

Quel est votre message à  l’endroit du peuple de Guinée?

Je demande encore aux gens d’être vigilants. De continuer encore à se battre  parce que c’est une maladie très dangereuse. Elle peut réapparaître à tout moment. Je pense que nous devrions continuer à nous battre, à garder les mêmes consignes de précaution, pour que nous ne nous  retrouvions pas dans la même situation que nous avons connue. Je félicite le peuple de Guinée pour son courage, le gouvernement, les partenaires économiques qui se sont tous investis chacun, pour que nous puissions venir à bout de cette maladie.

Propos recueillis par Moussa Traoré in Le Démocrate, partenaire de guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE