Elhadj Mohamed Diallo couvrait presque systématiquement toutes les assemblées hebdomadaires de l’UFDG, principal parti d’opposition de Guinée. Naturellement, Guinee7.com publiait les propos des responsables parfois très acerbes à l’égard du gouvernement, notamment.

Mais cela n’empêchait pas votre organe de presse de relayer, commenter, et parfois traduire (du Poular en français) quand c’est nécessaire, des propos tenus par le N°1 du parti, CellouDalein Diallo. Parce que nous, nous partions du principe que L’UFDG et son leader – c’est d’ailleurs le cas des autres partis et leurs dirigeants – ne sont ni nos amis, ni nos ennemis. Ce sont des acteurs publics qui ont la prétention de conduire les destinées de notre nation et à cet égard, ils méritent l’attention de la presse et du public. Mais pour tous ceux là, nous ne sommes animés  que par ‘‘les sentiments qu’on a pour son cocher : il conduit bien ou il conduit mal, voilà tout’’ (Alfred de Vigny).

Malheureusement le site a relayé certaines informations qui sont restées au travers de la gorge de certains responsables de l’UFDG. Ils nous l’ont parfois vertement signifié. Ci-dessous un florilège de cas.

Cela commence quand Guinee7.com a jugé utile de traduire les propos de CellouDalein à Chicago.

Nous titrions à cette époque, «Le discours musclé de Cellou à Chicago: ‘‘On s’est compris avec la Basse Guinée. Ils disent qu’ils voteront pour nous et en cas de guerre, ils nous aideront. Sans eux, ce serait difficile».

Pour éviter les polémiques inutiles, nous avions pris la peine de mettre en ligne l’audio. La faute de communication fut vite comprise par l’UFDG qui fit disparaitre la vidéo de son site officiel. Mais la balle était déjà partie. Suite à cet épisode, on nous a traités de tous les noms d’oiseaux, on nous a parfois menacés au nom de l’UFDG. Malgré tous les quolibets et les épithètes, nous avons encaissé sans coup férir et continué notre travail de journalistes.

Un second incident va intervenir pendant  la dernière campagne électorale. Cellou Dalein en visite à Marella tient un autre discours en poular. Et nous nous interrogions : « Cellou peut-il tenir un discours responsable ? A Marella il dit de « surveiller les bêtes sauvages». Là aussi, bien qu’ayons pris la peine de publier la vidéo, nous avons essuyé les foudres des responsables du parti qui ne «voulaient pas rigoler avec nous ». Ils nous ont taxés de tronquer les propos de CDD en les sortant de leur contexte !

Aux lendemains de l’élection présidentielle, nous avons publié « La vidéo de Cellou qui fait le buzz ». Ici aussi nous avons traduit les propos du leader de l’UFDG : « Ils veulent nous reprendre (la victoire ? NDLR) mais n’acceptons pas. Allez mobiliser les gens. Nous devons avoir le courage. On ne sait pas ce qui adviendra. Mais nous devons avoir le courage. On ne meurt que quand Dieu le veut. Ayons le courage. S’ils disent de reprendre (la victoire ? NDLR), car c’est ce qu’ils veulent, refusons. Remplissez toute la ville, toutes les rues, faites plus que notre dernière sortie, comme ça personne ne pourra rien. Mais dès que nous ne sommes pas nombreux, on se sera affaibli (…) » Dans le public, une voix lance : « C’est ce qu’on attendait, on va faire passer le massage dans les réseaux sociaux ! »

Les exemples d’articles qui n’ont pas fait plaisir au leader de l’UFDG et à ses ouailles sont légion dans guinee7.com. Mais sommes nous responsables des propos que tient Cellou Dalein Diallo?

A un responsable de communication du parti d’opposition (un homme à la réputation colorée) qui nous reprochait nos « impertinences », nous répondions : « tu es communicant, nous sommes journalistes ! »

En un mot ou en mille, Guinee7.com remuait le stylo dans la plaie du parti. Alors, que ce soit un journaliste de Guinee7.com qui est tué au siège de l’UFDG le 5 février dernier, cela nous amène à nous interroger, en attendant le procès. Qu’il soit fait ici-bas ou à l’au-delà.

La carte de presse de Elhadj Mohamed Diallo
La carte de presse de Elhadj Mohamed Diallo

Ibrahima S. Traoré

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

  1. Commenter: quitte labà tu n’as pas honte imbecile tout ce que tu caches sur toi finira par sortir tu es engagé par alpha pour ns destabiliser mohamed avant d’être journaliste il est notre fils comment peux tu pensé qu’on l’a tué.batard de ta race et de ta famille

LAISSER UN COMMENTAIRE