Comme on le sait, des menaces de brûler vif tout journaliste qui sera pris au siège du parti présidentiel, le RPG arc-en-ciel, ont été proférées par madame Fanta Sakho contre un journaliste de Guineematin.com, avant-hier, samedi 02 avril 2016. Dans la journée de ce lundi 4 avril 2016, la rédaction du site s’est retrouvée à son siège pour échanger sur la voie à suivre.

Il s’agissait pour la rédaction de Guineematin.com, réunie autour de l’Administrateur Général, Nouhou Baldé, de se concerter pour proposer des pistes de solution et harmoniser ses vues.

La rédaction a d’abord regretté et fermement condamné ces graves menaces qui sont devenues récurrentes au siège du RPG arc-en-ciel. Car, il est à rappeler que les entraves au libre exercice du métier des journalistes sont devenues récurrentes au siège de ce parti. Même la semaine dernière, le même Ibrahima Sory Diallo et certains journalistes avaient été empêchés de travailler. Son matériel avait été saisi. Mais, comme on le lui avait restitué après l’assemblée générale, Guineematin.com n’avait pas communiqué là-dessus.

Et, il y a trois semaines, avant ces deux mésaventures du même Ibrahima Sory Diallo, un autre journaliste de Guineematin.com, Mamadou Mouctar Barry, avait également été empêché de travailler et son matériel confisqué pendant la séance publique de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG arc-en-ciel. Il avait finalement pu négocier et se faire rendre son matériel avec l’autorisation du ministre Bantama Sow qu’il avait filmé et qui avait dit ne rien regretter du contenu de la vidéo…

Bref, il est clair que depuis un certain temps, les menaces, intimidations et entraves se multiplient au siège du parti présidentiel qui, jadis, invitait les journalistes et leur accordait une place de choix pendant les assemblées générales comme cela continue d’ailleurs à se faire au siège des trois autres partis politiques qui tiennent régulièrement leurs assemblées générales (l’UFDG, l’UFR et l’UPR) que nous continuons à couvrir chaque samedi.

C’est pourquoi, au cours de la réunion de ce lundi, la rédaction de Guineetin.com s’est posée beaucoup de questions sur l’attitude à prendre face à ces graves menaces de mort proférées par madame Fanta Sakho.

Finalement, nous avons estimé que beaucoup d’autres journalistes ont été victimes d’entraves et de menaces au siège du RPG arc-en-ciel. Et, à bien écouter l’enregistrement de madame Fanta Sakho, elle s’attaque à tout journaliste, en faisant d’ailleurs allusion aux radios.

Etant entendu que cet enregistrement audio a été partagé à plusieurs journalistes dont les responsables des associations de presse. Nous avons estimé que nous ne sommes pas les seuls visés et que les responsables des rédactions et des associations de presse devraient se retrouver pour se prononcer comme cela a été le cas récemment suite à l’assassinat de notre confrère Elhadj Mohamed Koula Diallo de Guinee7.com aux abords du siège de l’UFDG. Nous n’avons certes pas la même émotion, parce qu’il n’y a pour le moment que des menaces ; mais, il n’est pas question de minimiser des menaces de mort !

Seulement, Guineematin.com considère que madame Fanta Sakho a parlé de tout journaliste qui sera pris au siège du RPG et compte sur l’ensemble de la corporation pour que ces menaces ne soient jamais suivies de faits et qu’on ait la liberté de travailler en totale sécurité au siège de ce parti comme dans tous les autres.

Enfin, une plainte ou toute autre action de la part de la rédaction de Guineematin.com est donc suspendue pour le moment dans l’espoir que les associations de presse pourront réagir comme cela a été promis par certains responsables.

Source : guineematin.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE