Eh, diantre, quel est le roi mage qui a conseillé à Alpha Condé une conférence de presse pour perturber la sérénité dont a besoin le pays pour faire face à des crises tous azimuts?

Les journalistes ont été obligés d’interrompre leur repos dominical pour assister à une conférence de presse décidée seulement la veille.  Qu’est ce qui urgeait ? L’affaire de l’accusation de Global Witness à l’encontre de Condé fils ? Le ministre des Mines avait saisi son homologue de la Justice pour ouvrir une enquête. Donc les choses commençaient à se mettre en place dans les règles de l’art.

Les négociations avec le syndicat ? Le premier ministre avait déjà donné la position du gouvernement. Il suffisait pour le président d’appeler les syndicalistes et leur dire les « bonnes paroles » qu’il a dites lors de sa fameuse conférence de presse. Juste ça.

Le conflit sénégalo-gambien ? Lui-même a dit qu’il ne voulait pas faire de commentaires dessus.

Alors pourquoi faire à l’improviste une conférence de presse qui, au lieu de rassurer, donner un nouvel espoir à la population, a plutôt créé le doute à l’image de cette affaire de troisième mandat ; montré un président convulsif à l’image de la réponse à la question pourtant pas méchante de la journaliste de RFI, et…un président qui se contredit, à l’image de ces piques adressées à la presse qu’il a lui-même invitée; bref un président pas serein.

C’est à croire que l’inspirateur de cette conférence de presse voulait sciemment coincer le président contre le mur.

Ibrahima S. Traoré pour Guinee7.com

Voir ci-dessous la conférence de presse du président Alpha Condé

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

3 COMMENTAIRES

  1. Cette journaliste de RFI avait posé la question à Alpha Condé en disant combien de temps va durer ce procès engagé contre cette fameuse ONG.Selon moi, Alpha Condé l’a bien répondue. En posant cette question, elle a voulu faire croire aux gens que c’est Alpha Condé qui manipule la justice c’est-à-dire que c’est une justice aux ordres. Seule la justice peut déterminer le nombre de temps que doit durer un procès et non un président de la République sinon ça devient une justice aux ordres. Je suis d’accord avec Alpha Condé car ce genre de question, elle ne peut pas la poser à François Hollande.Concernant le troisième mandat, là aussi Alpha Condé a raison de laisser planer le doute. Alpha Condé a voulu juste décourager les vautours du RPG ARC EN CIEL qui veulent déclencher la guerre de succession. Si Alpha Condé avait dit au cours de cette conférence de presse qu’il n’allait pas se présenter pour un troisième mandat, les vautours du RPG auraient déjà déclenché une guerre de succession le soir même du dimanche.

  2. La journaliste de RFI aurait du demander a Alpha Conde pourquoi il porte autant de bagues sur doigts. Lol… Des questions pareilles auraient rendues la conference de presse plus interessante, parce que Alpha Conde ne peut pas convaincre sur l’essentiel.

    • Elle aurait dû poser la question à Alpha Condé pour savoir qui a vendu la compagnie AIR Guinée et l’usine de Fria pour aller investir à Dakar.

LAISSER UN COMMENTAIRE