Selon des témoins, un calme précaire régnerait ce samedi à Mali (Moyenne Guinée), après deux jours de terreurs qu’auraient semées les hommes du Colonel Issa Camara, Commandant du bataillon militaire de la préfecture. Les autorités administratives, politiques et religieuses de la ville n’ont pas pu calmer les hommes de l’ancien membre de la junte militaire.

Selon Africaguinee, le Colonel a été limogé ce samedi, mais « refuserait de quitter son lieu de retranchement». D’autres sources soutiennent qu’il attend le crépuscule, après la coupure du jeûne, pour ‘‘décamper’’. Un contingent militaire aurait déjà quitté la région de Kindia pour ‘‘maitriser’’ le Colonel, connu pour ses excès pendant le régime militaire de Dadis Camara.

A rappeler que vendredi, des citoyens sont entrés en furie contre le Colonel qui, par ses hommes, a administré des sévices corporels à un chauffeur qui se serait mal comporté. La suite des évènements a fait une dizaine de blessés et d’importants dégâts matériels.

Focus de guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE