CNP-Guinée: Laye Sidibé tente une médiation entre Kaba Guiter et Sékou Cissé

CNP-Guinée: Laye Sidibé tente une médiation entre Kaba Guiter et Sékou Cissé

Kaba Guiter est selon ses partisans, le seul à être invité, et pourtant...

L’Association du Grand Mandingue (AGM), présidée par Laye Sidibé, PDG de Wassaba Sport,  est en train de jouer les bons offices entre Sékou Cissé, président par intérim du Conseil national du patronat de Guinée (CNPG) et Ansoumane Kaba « Guiter », dans le but de mettre un terme à cette guéguerre qui n’a fait que miner le bon fonctionnement de cette institution patronale.

C’est dans le cadre de ce processus de réconciliation qu’une réunion d’information présidée par Sékou Cissé, le Président par intérim du CNPG, s’est tenue à l’hôtel Petit Bateau, ce mercredi. Réunion   à laquelle avaient pris part  dix-sept (17) fédérations sur les 25 que compte l’institution.

Sékou  Cissé, en tant que président de séance a tenu à livrer l’objectif de cette réunion.  Il a ainsi souligné que cette rencontre n’était que d’ordre informatif. « Vous savez, le Conseil National du Patronat de Guinée, il y a 25 fédérations, et aujourd’hui c’est une réunion que j’ai convoquée pour échanger des informations, pour essayer en quelque sorte de vous donner des informations sur la situation de crise que nous traversons actuellement. Et c’est ça qui a été fait. Le quorum a été atteint. Parce que sur 25 fédérations, il y avait 17 fédérations qui étaient présentes à cette réunion. C’est pour trouver des voies et moyens pour qu’il y ait une réconciliation de part et d’autre, que nous nous sommes retrouvés aujourd’hui, afin que le CNP puisse vivre. »

Le conférencier a tenu a rappelé que « les statuts sont clairs et que le CNP-Guinée  n’est pas une entreprise que vous gérez, donc vous ne pouvez pas dicter et vous ne pouvez pas prendre de décisions unilatérales, en aucun moment. Alors, il faut toujours briefer les fédérations, est c’est ce qui a été fait. Il y a une autre réunion qui est prévue pour le samedi 6 août. Nous avons travaillé sur le projet de statut. On a pris les mails, on a un draft, donc on va essayer de les proposer», dit-il.

mamadou sylla et sékou cissé
Mamadou Sylla (à gauche) et Sékou Cissé

Sékou Cissé a insisté sur le fait que c’est Mamadou Sylla qui a esté en justice contre lui. Malheureusement pour lui, c’est Cissé qui a gagné au regard des différents verdicts.

Cissé a déploré que M. Sylla soit passé outre la décision de justice interdisant la tenue du congrès du 23 avril dernier, pour faire élire Kaba « Guiter ». Alors que la prérogative lui revient jusqu’à preuve du contraire de convoquer le congrès devant élire le nouveau bureau de la structure. Après avoir rappelé tous les contours du feuilleton judiciaire qui l’oppose à Sylla, le président par intérim a annoncé aux membres de l’institution présents à ce rendez-vous, que l’heure de la réconciliation avait sonné. Et que son souhait était que ce processus aboutisse.

Il faut dire que Kaba Ansoumane et Sékou Cissé ont eu des échanges téléphoniques la semaine dernière, et les deux parties semblent disposer à sceller la paix des braves.

Une nouvelle réunion est prévue le samedi au même endroit, avec cette-fois l’espoir que le reste des fédérations qui n’avaient pas pris part à la rencontre du mercredi, puissent faire le déplacement, dans la dynamique d’une réconciliation, devant mener vers une nouvelle élection.

L’espoir est permis, pour une sortie de crise, avec l’implication de l’Association du Grand Mandingue (AGM), présidée par Laye Sidibé. Cette association compte réunir les deux parties autour d’une même table, dès le retour de Kaba Ansoumane, absent du pays.

Mamady Kaba pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE