Conakry– Près d’un an après sa prise de fonction à la tête du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé a animé ce mercredi un point de presse à Conakry. Il était question pour lui de livrer aux journalistes le « bilan » de ses activités pour l’année écoulée et faire part de son plan d’actions 2017. A cette occasion, le Mnistre Baldé et son cabinet ont souhaité renforcer la collaboration avec les médias surtout en vue d’éclairer les zones d’ombre qui pourraient exister sur certains points.

Dans sa communication, le Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a commencé par faire l’état des lieux de son département à sa prise de fonction. Abdoulaye Yéro Baldé a évoqué entre autres, le manque de cadre de gouvernance adéquat ; l’inexistence et la vétusté des infrastructures ; la gestion opaque des finances publiques ; le vieillissement du personnel, et le manque criard d’équipements et de laboratoires.

Puis,  il a abordé la question de la mise en œuvre de nouvelles réformes pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur. A cet effet, il a soutenu que « de nombreux efforts ont été consentis afin de doter les jeunes guinéens de formations en adéquation avec les réalités du marché de l’emploi » parmi lesquels on note :

  • Le recensement biométrique des étudiants ;
  • L’introduction des TIC dans l’Enseignement ;
  • La revalorisation des Enseignants et formation des formateurs ;
  • La restructuration de la formation en Médecine.

Plus loin, le Ministre Abdoulaye Yéro Baldé, a passé au peigne fin « les grands acquis de son département au cours de l’année 2016 ». A ce niveau, il mettra l’accent sur cinq axes:

  1. Gouvernance ;
  2. Infrastructures ;
  3. Apprentissage et formation ;
  4. Gestion et Modernisation de formation des femmes ;
  5. Partenariats et Accords.

Par la suite, le Ministre Abdoulaye Yéro Baldé a également fait le point sur les perspectives de son département pour 2017. Dans le domaine de la Gouvernance, par exemple, il sera question de la finalisation de la première phase de la biométrie et la bancarisation des bourses des étudiants ; de la mise en place de l’Autorité Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) ; et de l’organisation de la première édition du Forum de l’étudiant guinéen.

Dans le domaine des infrastructures, figure en bonne place la poursuite de l’étude pour l’extension des 4 universités ; et la finalisation des travaux d’infrastructures dans les Institutions d’Enseignement Supérieur (Labé et UGANC).

Toujours dans les perspectives, Abdoulaye Yéro Baldé est revenu sur la formation et l’apprentissage. Il a mis l’accent, entre autres, sur la transformation de la Faculté de Médecine en Ecole Supérieure des Sciences et Techniques de la Santé ; la finalisation de l’étude sur la création de l’école d’excellence des mines ; l’introduction du programme d’entreprenariat ;  de la formation militaro-civil des jeunes diplômés, et surtout l’accompagnement de l’évènement Conakry Capitale Mondiale du Livre que notre pays abritera en 2017.

S’agissant du dernier point  de sa communication, relatif aux partenariats et accords, le Ministre compte s’appuyer sur la diversification des partenaires stratégiques dans les domaines de la Santé, de l’Informatique et des infrastructures.

Par ailleurs, le Ministre a martelé que « sans une éducation de qualité il n’y a pas de développement ». C’est pourquoi Abdoulaye Yéro Baldé, encourage comme il l’a toujours fait, les jeunes à aller chercher le savoir où qu’il se trouve. Le Gouvernement pour sa part, compte mettre à la disposition des plus méritants, des bourses d’excellence qui leur permettront de poursuivre leurs études dans les meilleures universités du monde.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE