L’opposition républicaine a organisé une conférence de presse ce mardi 10 janvier 2017 dans la salle Mohamed Koula Diallo de la Maison de la presse de Coleyah dans la commune de Matam. Le principal thème débattu est ‘‘l’accord du 12 octobre’’.

Aboubacar Sylla président de L’UFC et porte-parole de l’opposition dite républicaine a rappelé que ‘‘la révision du code électoral a été interrompue par la mouvance présidentielle. Le conflit qui était entre nous et la mouvance, ne concerne pas la question des quartiers et districts, cela a été réglé lors du dialogue. C’est le mode de scrutin. C’est-à-dire la désignation par le scrutin majoritaire non pas au niveau des quartiers mais dans les communes. Ils souhaitaient que cela soit un scrutin majoritaire c’est-à-dire la liste qui est arrivée en tête rafle tous les sièges de la commune. Pour qu’il n’y ait plus de gestion concertée dans les communes. Nous avions dit que nous ne sont pas d’accords’’.

Quid du retrait du projet d’amendement du code par la mouvance présidentielle ? ‘‘On a appris hier à travers la presse que la mouvance présidentielle a retiré son projet d’amendement du nouveau code électoral. Nous allons réfléchir entre nous et reprendre notre participation au comité de suivi des accords politiques du 12 octobre’’, a annoncé Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition.

Bhoye Barry pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE