Mme Domani Doré, ancien ministre des Sports, qui n’a plus l’air d’être en odeur de sainteté avec son parti, le RPG/AEC, a, on le sait, annoncé son intention de briguer la mairie de Matoto, lors des prochaines élections communales. Une candidature qui serait appuyée par Dr Faya Millimono, leader du Bloc libéral, une formation politique de l’opposition. S’agit-il là d’un pacte « secret » scellé entre les deux personnalités, comme on le susurre dans certaines officines politiques ? La question vaut son pesant, quand on sait que Matoto est traditionnellement la chasse gardée du parti au pouvoir, par son importance en tant que vivier électoral.

Malgré le flou qui entoure le chronogramme électoral, avec le nouveau bras de fer qui vient d’éclater entre le pouvoir et l’opposition autour de l’application de l’accord du 12 octobre, la bataille pour le scrutin communal est déjà lancée. En témoigne les candidatures annoncées çà et là, dont la plupart le sont sous une casquette indépendante, pour le moment. C’est dans cette foulée que Mme Domani Doré, ex-ministre des Sports a annoncé son intention de se porter candidate pour le poste de maire, au niveau de la commune de Matoto.

Une nouvelle qui avait provoqué un tollé au sein du RPG/AEC, où on voit mal que cette « bannie » de la majorité présidentielle, qui refuse de rentrer dans le rang, et qui flirte dorénavant avec le patronat, vienne jouer les trouble-fêtes dans une commune considérée comme une zone de prédilection du parti au pouvoir. Au niveau du RPG/AEC, il a été donc décidé de ne pas dormir sur ses lauriers, pour ne pas se laisser surprendre lors des prochaines joutes électorales. C’est dans cette optique qu’un meeting géant avait été organisé au stade Kabinet Kouyaté. Une démonstration de force à laquelle des partis alliés de la majorité présidentielle avait largement contribué.

Aux yeux de maints observateurs, le parti au pouvoir et ses alliés tenaient ainsi à faire ombrage à la candidature de Mme Domani Doré et aux autres candidats potentiels, dont ceux de l’opposition républicaine.

Pour tenir sans doute la dragée haute à ses concurrents, il se murmure que Domani Doré a scellé un pacte « secret » avec Dr Faya Millimono, leader du Bloc libéral (BL). D’après nos informations, Domani Doré pourrait donc bénéficier du soutien du BL dans la commune de Matoto lors du vote. Ce qui signifie qu’en cas de victoire, le parti de Faya Millimono sera associé à la gestion de cette commune, qui vient en première position en termes de population à Conakry. Cela n’est pas rien pour ce parti qui ne dispose pas encore d’une base solide en termes d’électorat. Même si son président est arrivé en quatrième position lors de la dernière présidentielle avec 4, 23 pour cent.

Aliou Sow

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE