La crise à la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT), au début de l’année 2016, n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. Le président éconduit de la structure à l’époque, à en croire les révélations le concernant dans les médias, aurait usé de tous les moyens  parfois, sinon le plus souvent, illégaux, pour se maintenir à son poste, mais en vain. Après AS Djoma, AS Matoto, et Ted Afrique, c’est au tour de l’Olympique de Conakry et l’International Sporting de Matoto de poursuivre l’ancien homme fort de la fédération pour «faux»et «usage de faux» .

Ces clubs qui sont tous de la division nationale , reprochent substantiellement à Salifou Camara d’avoir falsifié, selon eux, leurs cachets et imité leurs signatures dans le but, ajoutent t-ils, de prouver sa popularité aux instances internationales de gestion du football.

Une popularité qui n’existait pourtant pas en réalité. On apprend que d’autres clubs, qui se seraient rendus compte aussi  de ses manœuvres, mal saines attribuées à SuperV, ne devraient pas tarder à grossir la liste des plaignants et  amplifier par conséquent, les soucis de l’homme. (voir ci-dessus copies des plaintes)

4

5-729x1024

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE