Pour certains observateurs avertis, le discours prononcé par le président de la république lors de sa visite à Kankan, avait un air de déjà-vu. Rien que des promesses velléitaires qui auront du mal à voir le jour, avec le pilotage à vue, érigé en mode de gouvernance.

Le lancement de  la journée des orpailleurs le dimanche 5 février dernier a été mis à profit par le président Alpha Condé pour entrer en communion avec  les populations de Kankan. Le chef de l’Etat qui s’est lancé dans une stratégie de reconquête de son électorat, s’en est donné à cœur joie dans son discours. Dans un laïus digne d’un populiste, Alpha Condé a promis de  poursuivre l’élan de développement amorcé par son gouvernement, ce dans tous les secteurs. C’est ainsi qu’il a mis l’accent sur l’agriculture, la pêche, l’élevage et les mines.

Dans le stade préfectoral de Kankan où une foule immense de militants et sympathisants s’étaient massée pour écouter leur hôte de marque, Alpha Condé a indiqué que « cette mobilisation des populations de Kankan est la réponse cinglante qui dénote que la Haute Guinée d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui. »

« Vous avez fait une démonstration qui dépasse tout entendement. Tous ceux qui racontent des ragots  à Conakry ont vu tout à fait le contraire aujourd’hui, car vous leur avez donné une réponse sanglante », s’est marré Alpha Condé, d’un air assuré.

Avant d’enchaîner  dans la même foulée que la Guinée a réussi à reprendre  sa marche vers l’avant. Une marche que rien ne pourra arrêter, selon le président. Qui a prévenu que ‘’tous ceux qui ne sont pas dans ce train,  resteront sur le quai.’’

Le président s’est engagé aussi à mettre de l’ordre dans le secteur de l’or, où règne une véritable anarchie. ‘’Je ferais désormais exister l’Etat face aux perturbateurs’’, a-t-il menacé. En promettant de réorganiser le secteur des orpailleurs qui est un grand pourvoyeur d’emplois et de richesse.

Il a également touché l’agriculture qu’il compte développer à travers des initiatives destinées à lutter contre la dépendance vis-à-vis des importations de denrées comme le riz. En clair, le professeur Alpha Condé tient à ce que son pays puisse attendre l’autosuffisance agricole.

A noter que le parti au pouvoir a réussi le pari en terme de mobilisation, lors de cette visite du président Alpha Condé. Même  si certains détracteurs du régime disent que ce sont des milliards de nos francs qui ont été utilisés pour amener les gens à célébrer le président. Celui-ci en avait apparemment grand besoin. Après le clash qu’avait provoqué son fameux discours contre les cadres malinkés, sortie qui avait provoqué beaucoup de frustration dans les rangs des populations de la haute Guinée, le chef de l’Etat avait envie de reprendre la main dans son bastion électoral. C’est désormais chose faite si en croit cette mobilisation.

Reste à savoir si les déclarations faites lors de cette visite seront transformées en actes concrets. Vu que le président a habitué aux Guinéens ses promesses velléitaires qui restent sans suite. C’est toujours  la même rengaine.

Mamady Kéita

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE