Ce Jeudi 9 février, l’ARPT (Autorité de Régulation des Postes de Télécommunication), a procédée dans un hôtel de Conakry, à la présentation des résultats de l’audit réalisé dans le cadre du contrôle de l’évolution des services mobiles et internet offerts par les différents opérateurs.

Cette enquête s’est effectuée du 7 Novembre 2016 au 25 Janvier 2017 dans 39 localités du pays, 42 axes routiers, 6 000 communications touchant ainsi 55% de la population considérée comme un échantillon assez représentatif de la population ; et a pris en compte pour chaque opérateur, les critères de disponibilité, d’accessibilité, de fiabilité, de qualité et de vision qualité, à travers les services voix, Data ou Radio 2G et 3G.

Pour cette présentation qui s’est déroulée en présence des représentants de tous les opérateurs, la société Orange s’est démarquée comme ayant les meilleurs services dans plus de localités que les autres.

M. Cherif Atigou Cherif, Directeur Général de l’ARPT parlant du contexte de cet audit a rappelé: “dans le plan d’action de l’ARPT, nous avons pour objectif d’exercer un audit. C’est une obligation de réaliser un audit par an, mais à cause d’Ebola, nous n’avons pas pu le réaliser en 2014 et 2015. Ce dernier servira alors de base pour les audits prochains.“

Il s’agit de ‘‘voir le niveau de conformité des opérateurs réseaux par rapport à leurs obligations dans les cahiers de charge, mais leur permettre également de mesurer eux-mêmes leurs performances sur le marché. Chaque opérateur prendra en compte les résultats et ça servira de baromètre aux consommateurs pour pouvoir choisir leur réseau à la satisfaction de leur besoin en communication“, a-t-il souligné.

ARPT2

Et M. Patrice Miconi, président de PMI Conseil qui a réalisé les enquêtes, d’expliquer: “grâce à ce genre d’enquête, nous avons une vision plus objective de la qualité réelle des services qui sont fournis. Il permet à l’ARPT de conseiller les consommateurs de choisir leur fournisseur de service de téléphonie mobile et d’accès internet en fonction de la qualité qu’ils fournissent. Le travail technique c’est vraiment de mesurer le service rendu de la même manière sur un réseau comme sur un autre et ainsi par un travail d’échantillonnage, un travail de statistique. Ça nous permet dans telle ville, par exemple, de savoir c’est tel opérateurs qui présente la meilleure qualité par rapport aux autres. Vu l’ouverture de certaines zones et la création de nouveaux services, nous pouvons dire que la qualité des réseaux s’est améliorée, les operateurs ont fait beaucoup d’efforts, néanmoins il reste du chemin à faire. “

Abdou Lory Sylla pour Guine7.com     

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE