Conakry, le 12 Février 2017 – Invité du journal télévisé de la chaine publique nationale, le Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, Porte-parole du Gouvernement, Damantang Albert Camara, est revenu sur les négociations en cours avec les syndicats de l’Education.

Au cours de cet entretien, le Ministre Damantang A. Camara a affirmé que les négociations avec les centrales syndicales « avançaient plutôt bien et certaines incompréhensions avaient d’ores et déjà été levées » ces dernières heures.

Rappelant que les principales revendications du mouvement syndical portaient sur trois points parmi lesquels l’application de la nouvelle grille salariale, la situation des enseignants contractuels ayant participé et échoué au concours d’entrée à la fonction publique et l’application du statut particulier de l’Education, Damantang A. Camara, s’est résolument montré optimiste sur l’atteinte de solutions rapides et pérennes.

Sur la question de la grille salariale, principal point d’achoppement des discussions, le Ministre en charge du Travail a rappelé qu’elle est le fruit des efforts conjoints du Gouvernement, des Syndicats et du Bureau International du Travail (BIT), toutes parties prenantes dans sa conception. Toutefois, Damantang A. Camara, a précisé que les parties sont convenues de faire revenir un expert pour régler de façon définitive la question de la valeur monétaire du point d’indice. A cette ouverture, s’ajoute également l’accord de principe du Gouvernement de prendre en compte l’ancienneté dans la transposition de la grille salariale.

Pour terminer, Damantang A. Camara, a tenu, au nom du Gouvernement, à inviter le corps enseignant, les élèves et parents d’élèves à la reprise effective des cours dès ce lundi en les rassurant sur la prise de dispositions, le cas échéant, pour rattraper un quelconque retard.

Un décryptage de la cellule de Com du gouvernement

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

2 COMMENTAIRES

  1. Arrêter de mentir Mr le ministre. Les cours non nullement repris dans aucune localité. Il ya grève des enseignant partout en guinée. Cessez de mettre de la poudre aux yeux de la population

  2. Mr le ministre essayer de faire le maximum car l’éducation guinéenne ne fait que baisser de génération en génération les élèves et les étudiants guinéen ne font jamais 9mois de cours en plus le système LMD ne pas du tout bon pour ce pays car le pays n’est pas informatisé les certains prof ne cherche pas ils ne font que élaborés les brochures et la plus part de ses brochures n’est pas du tout enseignés à 50% essayer d’avoir un peu de considération pour nous les qui n’ont pas de moyen d’aller étudier à l’étranger

LAISSER UN COMMENTAIRE