Les élèves qui devraient reprendre les cours sont dans les rues de Conakry ce matin. Suite à la reprise annoncée des cours ce matin par le gouvernement, les élèves sont venus sans constater la présence des enseignants. Du coup ils sont descendus dans la rue à Kipé (commune de Ratoma) pour jeter des pierres, barrant la route aux usagers. Les forces de l’ordre, aux dernières nouvelles, ont réussi à ramener le calme.

La même situation s’est produite à Matoto (commune de Matoto). Ici, un élève a déclaré, selon un témoin, qu’ ‘’Ils veulent gâter notre avenir alors que leurs enfants étudient à l’étranger. On ne va pas se laisser faire. Les enseignants ne sont pas venus ce matin pour nous donner des cours. Ils sont en grève ».

Pour rappel, le 02 février dernier, les élèves guinéens ont été mis en congé d’une dizaine de jours pour, selon le gouvernement, permettre aux nouveaux enseignants d’être à leurs postes.

Pendant ce temps, le syndicat des enseignants menacent d’aller en grève pour des revendications catégorielles. L’assurance que  ‘‘les négociations avec les centrales syndicales avançaient plutôt bien et certaines incompréhensions avaient d’ores et déjà été levées’’, donnée hier par le ministre Dmanatang Albert Camara, porte-parole du gouvernement n’aura pas suffi.

Ce matin, la plupart des enseignants est restée à la maison.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE