Amadou Diallo au sortir des discussions

Le président Alpha Condé a joué les pompiers pour sauver l’école en discutant personnellement avec les syndicats ce 15 février. En vain. Au sortir des heures de discussion, le camarade Amadou Diallo, patron de la plus grande centrale syndicale, la CNTG, a commenté la rencontre.   »Nous avons entamé des discussions sans les terminer. Nous devons retourner à notre base pour faire le compte rendu de notre rencontre avec le chef de l’Etat. Pour le moment, il n y a pas eu une avancée significative. Parce que le point nodal reste la grille et on reste toujours sur notre position. Donc, pour le moment, les écoles restent toujours fermées’’, nous a confié le syndicaliste.

Et Damtang Albert Camara, porte-parole du gouvernement, ministre de l’Enseignement technique de préciser : « nous avons laissé les syndicalistes consulter leur base. Il y a eu des discussions à bâton rompu. Tous les points ont été abordés et on a pris l’engagement de laisser le travail se faire au niveau de chacune des parties. Ils vont aller faire le leur. Et nous allons attendre qu’ils nous reviennent. »

Ismaël Sylla pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

9 COMMENTAIRES

  1. Vous êtes entrain de blaguer a notre comme sa Mr le président ils faut au moins avoir une considération pour enseignant car ce sont de gens qui forme une nation

  2. Si je comprends bien donc on peut accéder à la fonction publique sans passer un test ? Mais nous avons tous dit changement oui ou non ? Qu’est-ce que le syndicat veut ?

  3. Pour l’avenir de la Guinee, le gouvernement doit avoir L’EDUCATION parmi ses priorites. Il doit investir dans ce domaine et oeuvrer a la qualification du systeme educatif Guineen. Aujourd’hui n’importe qui peut creer une ecole, une universite, un institut d’enseignement… en Guinee sans se soucier d’un quelconque control de la part des autorites. Il faut de profondes reformes pour impulser le renouveau de notre education nationale.

  4. C’est vraiment regrettable j’invite Mr le président à œuvrer dans le sens d’humanisme et surtout considérer les guinéens .Ce sont eux qu’ils l’ont choisis pour gouverner ce pays .Il a opté pour le changement que les guinéens bénissent la douceur du changement en créant l’emploi ,en améliorant les conditions de vie des guinéens voilà ce que nous attendions chez le président.

  5. C’est vraiment regrettable j’invite Mr le président à œuvrer dans le sens d’humanisme et surtout considérer les guinéens .Ce sont eux qu’ils l’ont choisis pour gouverner ce pays .Il a opté pour le changement que les guinéens bénissent la douceur du changement en créant l’emploi ,en améliorant les conditions de vie des guinéens voilà ce que nous attendions chez le président.

LAISSER UN COMMENTAIRE