Depuis plus d’une semaine, les automobilistes ne peuvent emprunter la corniche du lycée Matam à Dabondi. Parce qu’une petite montagne barre la route au niveau de Matam. ‘‘On nous a dit de curer les caniveaux pour qu’ils viennent ramasser les ordures. Ils ne sont pas venus. Et les ordures se sont accumulées sur la chaussée’’, nous témoigne un habitant du quartier, visiblement excédé.

Selon lui, ‘‘de grandes personnalités de la République, députés, ministres, etc. passent par là. Et dès qu’ils constatent que la route est barrée, ils font demi-tour. Sans aider à dégager cette ordure. C’est dommage’’, se désole notre interlocuteur.

Pour rappel, Conakry vit un moment de degré d’insalubrité rarement atteint. Ce phénomène est dénoncé et commenté dans des médias et des réseaux sociaux où  une activiste guinéenne a lancé ‘‘selfie déchets’’.

Bily Camara pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

  1. c’est pas les gouvernants qui mettent les ordures mais plutôt la population est responsable de cette saleté il est difficile de gouverné un pays d’Afrique car si la population ne change pas leur comportement c’est à dire pas de progrès
    #merci pour votre bonne compréhension

LAISSER UN COMMENTAIRE