Ce message nous a été envoyé via notre mail par un étudiant guinéen en Chine : ‘‘Les étudiants guinéens boursiers de l’Etat en Chine réclament le paiement de tous les arriérés de nos primes. Et l’Ambassade suite à nos revendications, et pendant que nous sommes en négociation avec elle, s’est permise par le canal de la police chinoise, d’envoyer les noms de tous les étudiants dont les noms ont été joints à la lettre qui lui a été adressée. Et cette police est maintenant en train de nous convoquer pour des fins d’enquête. Il y a eu quelques interpellations. Au moment où je vous parle certains sont à la police.’’

Nous avons voulu vérifier cette information près des autorités guinéennes. Selon une source proche du ministère des Affaires étrangères, ‘‘Jamais l’ambassadeur n’a donné de liste. Cependant les autorités chinoises ne veulent pas de ce genre de manifestation. Les étudiants ont voulu faire selon leur lettre un sit-in, et les Chinois ne veulent pas que cela serve d’exemple à d’autres. Surtout qu’ils sont à Beijing, une cité des ambassadeurs’’, nous a dit notre interlocuteur.

Par ailleurs, au service national des bourses extérieures, on indique que ‘‘les étudiants ont juste manqué de patience. Le paiement de la totalité des bourses pour la Chine et l’Arabie Saoudite a retardé. Faute de ressources, deux mois ont été payés ; deux autres mois qu’ils réclament ont été pris en compte dans le budget de cette année. Le dossier de payement est dans le circuit’’, nous rassure-t-on.

ci-dessous le préavis de sit-in 

preavis

ci-dessous la lettre des étudiants à l’ambassadeur

 

lettre étudiants

ci-dessous la lettre réponse de l’Ambassadeur

reponse

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE