L’impunité et l’insécurité étaient au centre d’une conférence de presse organisée ce jeudi dans la salle Mohamed-Koula-Diallo de la Maison de la presse de Coleah, par le Groupe organisé des Hommes d’affaire (GOHA). Au cours de cette conférence, le président du GOHA, M. Chérif Abdallah, a lu une déclaration, dans laquelle le groupe dénonce, “l’insécurité et l’impunité“, qui sont selon lui “deux maux qui gangrènent et qui rongent le système socio-économique de la Guinée“.

“Dans la vie ordinaire des nations, il est communément admis que se sont les institutions régaliennes de l’Etat, en l’occurrence les services de sécurité, qui ont le devoir et la responsabilité d’assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens“, a-t-il rappelé.

“Mais en restant honnête et conscient, donc objectif, force est de reconnaitre que l’Etat guinéen n’assume pas ou assume mal ce devoir“, ajoute-t-il.

Pour le contexte de cette déclaration il précise que “l’insécurité qui touche le pays depuis un moment amène le GOHA, dont la mission est d’assurer la promotion et la protection des opérateurs économiques dans l’exercice de leur fonction, de dénoncer avec vigueur et de condamner avec la dernière énergie cette situation devenue intolérable et inacceptable. Des citoyens sont abattus de sang froid et à bout portant par les sorciers de la mort. Des boutiques et magasins sont éventrés, le contenu vidé ou brûlé. Après ces crimes odieux, les bourreaux se la coulent douce dans le pays au vu et au su de tout le monde. Le GOHA reste perplexe sur les capacités de nos services à nous apporter la sécurité qu’on attend d’eux, pendant qu’ils sont eux-mêmes témoins des multiples appels et interventions du GOHA dans ce domaine“.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE