Cheick Taliby, ministre de l'Energie

Nous sommes en période d’étiage. Il est donc normal que les barrages hydroélectriques ne produisent pas suffisamment d’énergie. Cependant il n’est pas normal que des Guinéens qui commençaient à oublier des années obscures grâce au barrage de Kaléta notamment, renouent avec l’obscurité.

Parce que le ministre de l’Energie, Cheick Taliby Sylla avait rassuré, en aout dernier, lors d’une émission de la télé nationale, que la période d’étiage allait être bien gérée par des thermiques. Il disait qu’il y avait une capacité installée de 250 MW à Conakry. Kaloum 3 et Kaloum 5 étaient aussi en rénovation pour préparer l’étiage. Ce qui, en plus du peu que les barrages fournissaient, devaient aider ne serait-ce que Conakry à résoudre son problème.
L’étiage arrivé, la desserte baisse. Le plan des thermiques n’a donc pas fonctionné. Pourquoi ? Une source du ministère nous indique que c’est le manque de fuel qui est à l’origine de ce fait. Alors question : ne savions-nous pas que les thermiques utilisent le fuel pour leur marche ? Pourquoi n’avions-nous pas fait le stock pour l’étiage ? Les machines ne pouvaient tout de même pas tourner à vide !

Qu’à tout cela ne tienne, le président de la République, renseigne le dernier Conseil des ministres, a instruit les départements concernés d’assurer un approvisionnement régulier des centrales électriques en fuel lourd pour mettre fin aux coupures intempestives d’électricité. Peut-être le bout du tunnel…

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE