Dr Fodé Oussou Fofana est au cœur de la tempête pour avoir contesté la légitimité du chef coutumier (kountigui) de la basse guinée. Une marche de protestation organisée par des femmes contre ses propos visant Elhadj Sekhouna Soumah a ouvert le bal à une série d’actions qui pourraient être menées contre le vice-président de l’Ufdg.

Pour avoir mis en doute la légitimité du chef coutumier (kountigui) de la basse guinée, lors d’une récente sortie dans la presse, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est attiré les foudres de certaines populations de la région côtière. Une colère qui s’est manifestée par la marche d’un groupe de femmes, qui s’est déroulée dans la commune de Kaloum, la semaine dernière, sur fond de slogans hostiles à ce leader politique, qui a osé commettre un « crime de lèse-majesté. »

Ainsi le samedi dernier, lors d’un meeting de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo a exprimé sa solidarité à son vice-président. « L’UFDG, vous savez est un grand parti, nous suscitons beaucoup de jalousie et parfois hélas de la haine. On est en train de dresser les loubards contre l’UFDG. Vous avez suivi ce qui s’est passé avant hier, les loubards ont été dressés pour venir s’attaquer à la pharmacie du vice-président, le président du groupe parlementaire de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana. Je voudrais exprimer ici au nom de tout le parti, notre solidarité avec Dr Fodé Oussou Fofana. Ces femmes sont venues dressées, corrompues et payées pour venir insulter notre vice-président. Et la télévision nationale s’est autorisée de diffuser directement dans son journal alors qu’on insultait le père et la mère d’un haut cadre », a déclaré Dalein.

Ces propos de Dalein vont certainement réconforter Dr Fodé Oussou Fofana, qui était du pays au moment où nous allions sous presse. Mais l’homme demeure conscient que certains vont profiter de sa sortie pour lui régler des comptes. Dans ce pays où le système de prébende et l’ethnostratégie sont des pratiques auxquelles les gouvernants ont recours.

Au moment où nous allions sous presse, nous avons appris que l’honorable Aboubacar Soumah, député uninominal de Dixinn, élu sous la bannière de l’Ufdg avait saisi la justice d’une plainte contre Dr Fodé Oussou Fofana, pour des propos jugés de malencontreux contre le « Kountigui » de la basse guinée.

Aliou Sow

   

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE