Ce mercredi 15 mars 2017, une sondeuse géotechnique montée sur un camion IVECO a été remise au ministère des mines et de la géologie pour le démarrage de son programme de cartographie Hydro-géotechnique de Guinée. Cet engin constitue en effet le lot 2 du contrat d’acquisition des équipements des matériels techniques, devant être fournis par la société IBS zéro 48 en faveur du programme de cartographie Hydro-géotechnique de la Guinée.

Présent à la cérémonie de remise, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Mangasouba a affirmé que l’obtention de cet engin marque le début de la redynamisation de l’office National des Géo-services. ‘’Cet équipement a la particularité d’exécuter des sondages géotechniques pour les études des sols de fondation d’ouvrages. Elle a aussi la capacité de réaliser des sondages carottés verticaux pour la prospection minière jusqu’à une profondeur de 200m. Parallèlement à ces travaux de recherche, cette sondeuse doit servir dans les missions de contrôle technique des études géotechniques des sols de fondation des grands ouvrages exécutés au compte de l’Etat, des entreprises minières, des entreprises de construction et de particuliers, pour réduire les cas de non-conformité des études de sols souvent à l’origine des accidents comme les effondrements, les éboulements, les dégâts matériels importants et des pertes en vies humains qui sont souvent enregistrés dans notre pays’’ a précisé Abdoulaye Mangasouba, ministre des Mines et de la Géologie.

Parlant de la performance de cet engin, Aissata Cole, directrice générale des géo-services, indique : ‘‘La sondeuse géotechnique, qui fait l’objet de la présente cérémonie, peut atteindre une profondeur d’investigation de 200 à 250 mètres. Elle comprend : un groupe hydraulique ; un mat de forage de 5.5 mètres ; une tête de rotation qui fait 350 tours par minutes et un pupitre de commande. Le tout monté sur un camion IVECO pour un poids total de 5.8t ‘’ a-t-elle détaillé, précisant que ‘’cette sondeuse va renforcer aussi la capacité des travailleurs de l’office national des eaux et services en matière de contrôle et de suivi sur le terrain, et tous les travaux hydrogéologiques et géotechniques pour l’Etat et les travaux exécutés par les sociétés minières ; entreprises de construction, bureaux d’Etudes, etc.’’ dit-elle. Et de rassurer de l’utilisation correcte de cet outil de travail.

De son côté, Aguibou Ly, directeur de IBS, entreprise spécialisée en fourniture de matériels miniers a affirmé au ministre des Mines sa disponibilité pour la mise en marche de cet équipement de travail : ‘‘Aujourd’hui nous livrons le lot 2 du contrat qui en compte trois. Un lot très important qui permettra de mettre des équipes de Géo-services sur le terrain, tout en leur créant de l’activité. Pour une fois cet engin permettra à la Guinée de savoir réellement, avant de donner de contrats miniers à ceux de l’extérieur, ce qui se trouve sous son sol.’’

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE