Urgent/Présidence CAF : Le ‘‘grabataire‘’ Hayatou battu par Ahmad

Urgent/Présidence CAF : Le ‘‘grabataire‘’ Hayatou battu par Ahmad

Issa Hayatou (assis) Almamy Kabèlè, Antonio Souaré, président de la fédération guinéenne de football (de gauche à droite), en janvier dernier.

Le Malgache Ahmad Ahmad a été élu ce jeudi 16 mars, à la surprise générale, président de la Confédération africaine de football (CAF) lors d’une élection qui l’opposait au Camerounais Issa Hayatou, 71 ans bientôt, qui dirigeait l’organisation depuis 1988. Ahmad Ahmad a obtenu les suffrages de 34 des 54 des fédérations africaines votantes lors d’un scrutin organisé dans la capitale éthiopienne Addis Abeba.

Le nom de Ahmad a ainsi été cité par le Sunday Times dans l’affaire de corruption qui a entouré l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Selon le journal britannique, il aurait perçu 30.000 à 100.000 dollars en échange de son vote pour le Qatar, ce que l’intéressé dément formellement.

Personnage controversé, soupçonné notamment d’avoir accepté de l’argent en échange d’un soutien au Qatar pour l’obtention du Mondial 2022, Hayatou a toujours rejeté ces accusations.

Très proche du guinéen, Almamy Kabèlè Camara, un des vice-présidents de la CAF, Issa Hayatou, à la santé chancelante ces derniers temps, avait le soutien inconditionnel des autorités sportives guinéennes.

 »Le règne aura été tellement long que l’on avait déjà fini de le croire éternel. Eh bien, tout ce qui commence aura une fin. Le malgache Ahmad Ahmad vient de détrôner l’inoxydable Issa Hayatou de la tête de la Confédération Africaine de Football. C’est un bouleversement inattendu qui fera certainement des remous dans le paysage sportif, tant au niveau du continent qu’à l’international », commente sur sa page Facebook, Tabouna Sylla, journaliste guinéen.

Aziz Sylla pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE