Guinean Youg Professionals Club (GYPC) a organisé une table ronde, ce jeudi 16 mars 2017, dans un réceptif hôtelier de la place. Pour débattre du thème : ‘’comment relever les défis de l’investissement local en Guinée ?’’

Prenant la parole, M. Baba Hady Thiam président du GUINEAN YOUGPROFESSIONALS CLUB (GYPC) a rappelé : ‘‘GUINEAN YOUG PROFESSIONALS CLUB est un groupe de jeunes professionnels actifs dans différents domaines de la vie socio-économique du pays et qui ont décidé de se réunir sur la base d’un certain nombre de valeurs dont le professionnalisme et sur la base d’un certain nombre d’objectifs qui sont au nombre de quatre qui sont : former, se former, communiquer et influencer ensemble.’’

‘‘Donc c’est sur la base de l’objectif de communiquer que nous organisons aujourd’hui la conférence sur l’investissement local en Guinée. Chacun de nos objectifs a une ou plusieurs activités destinées à le mettre en œuvre. Par exemple notre objectif qui est de ‘se former’ organise régulièrement des débats avec un intervenant à l’extérieur sur une problématique qui intéresse la vie socio-économique de la Guinée’’, ajoute Baba Hady Thiam.

Guinean Youg Professionals Club 2

Et M. Lionel Zinsou, ancien premier ministre béninois, d’intervenir : ‘‘Je trouve que c’est un grand progrès que les jeunes leaders d’entreprises fassent ce rassemblement très large, très international pour poser les vrais problèmes qui se posent dans toute l’Afrique subsaharienne pour les entreprises qui se créent. C’est-à-dire nous avons les mêmes problèmes. Ce sont des problèmes de financement.’’

Pour trouver une réponse à ce problème, ‘‘il faut du capital. On a les problèmes de ressources humains. Il faut pouvoir les former, pouvoir les attirer. Il faut pouvoir faire revenir nos nationaux dans d’autres pays où ils ont fait leurs vies pour qu’ils puissent apporter leurs compétences. C’est des problèmes génériques, il n’y pas de mal guinéen ou de mal béninois du secteur privé. Il y a partout les mêmes contraintes et les mêmes progrès. Mais il y a des progrès que si le secteur privé, le patronat et notamment le jeune patronat se prend en charge, faire des plaidoyers, explique ses problèmes, partage et regarde’’, enseigne M. Zinsou.

Présent à la cérémonie, le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, se montre optimiste : ‘‘je pense que ça (la table ronde) donne beaucoup d’espoir surtout c’est organisé par des jeunes entrepreneurs et professionnels de la Guinée dont certains viennent de l’étranger. Je pense que ça nous rassure sur la confiance, l’espoir que le programme de réforme mis en œuvre par les gouvernements successifs du président Alpha Condé et par le premier ministre, chef de gouvernement, rassure au-delà même des investisseurs. Que ce gramme rassure les jeunes guinéens de la diaspora pour un retour au pays.’’

Bhoye Barry pour guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE