C’est par le biais d’une conférence de presse qui s’est déroulée à la Bluezone de Dixinn, à Conakry, ce Jeudi, que la société de téléphonie Orange Guinée a procédé au lancement officiel de la 7ème édition de son prix “Orange de l’Entrepreneur social de Guinée“. Un prix décerné aux meilleurs projets proposés par des jeunes entrepreneurs. Ce jeudi, le prix a été présenté, les membres du jury aussi : Mme Aminata Kouyaté, M. Justin Morel Junior et le représentant de “Saboutech“ qui est l’incubateur choisi pour cette édition.

Selon M. Alhassane AGACK, Directeur marketing et communication, de Orange Guinée “depuis maintenant 6 ans, le prix récompense les trois meilleurs projets issus des pays ou sont présentes les filiales Orange. Ces lauréats bénéficient, en plus de dotations financières, d’un coaching de la part d’experts du domaine de entrepreneuriat“.

Et de rappeler le contexte : “le prix Orange est une initiative du groupe Orange qui met en valeur les entrepreneurs proposant des produits ou des services innovants répondant aux besoins sanitaires, agricoles, éducatifs, énergétiques, commerciaux ou industriels des populations locales. “

Enfin, “Pour sa 7ème édition, cette année, le prix de l’entrepreneur évolue. Désormais un prix aura d’abord lieu au niveau national dans chaque pays de la zone MEA, dont la Guinée, avec un jury local. Les 3 gagnants de chaque pays seront automatiquement éligibles au prix régional MEA qui tenteront de remporter, parmi les finalistes jusqu’à 250.000.000 de Francs guinéens“, précise-t-il.

Les présidents des trois projets gagnants de l’édition précédente, qui sont le projet “Wakilarè“, “Agrobusiness“ et “nExpression“, qui avaient bénéficié respectivement de la somme de 20 millions ; 15 millions et 10 millions de francs guinéens ont fait des témoignages.

“Le projet “Wakilarè“ a été créé en 2015, au tout début nous étions au nombre de 3, et aujourd’hui au nombre de 7 tous handicapés. Ce projet a été créé pour les former, pour leur faire comprendre que la mendicité n’est pas bien. Nous sommes des handicapés, mais pas des mendiants. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de les former en cordonnerie, les alphabétiser, puisque nous ne pouvons pas appendre un métier sans pour autant savoir écrire ou lire quelque chose. Aujourd’hui grâce à des personnes de bonnes volontés nous avons commencé les activités et notre siège se trouve à la Bluezone de Kaloum. Et grâce à cette formation et grâce à notre boutique que nous avons créée, nous ne tendons plus la main aux gens et nous nous suffisons. Nous nous sommes présentés au prix d’Orange et avec beaucoup d’efforts. Parce que nous ne voulons pas rester seulement petits, mais nous voulons que notre projet grandisse. Nous remercions beaucoup Orange puisque la participation à ce prix n’a pas été zéro pour nous“, a témoigné M. Bernard Tamba Tenguiano, président du projet.

orange entrepreneur2

A son tour Mme Aminata Kouyaté, membre du jury, a prodigué quelques conseils aux participants de cette année, en les exhortant à croire en eux : “Je pense que vous pourrez vous rapprocher des lauréats de 2016 pour avoir des conseils auprès d’eux, et surtout croire en vous, puisque le plus important c’est déjà vous, qu’est-ce que vous pouvez faire pour vous-mêmes, avant d’avoir un accompagnement. Même si le chemin est rude, et dure, allez jusqu’au bout de vos rêves et dites-vous que c’est possible, et il n’y a pas de raison à ce que vous ne puissiez pas y arriver. “

A rappeler que pour les candidatures, il faut se rendre sur le site, http:// entrepreneurclub.Orange.com jusqu’au 6 juin 2017.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Print Friendly

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE