Poste frontalier de Piné dans la préfecture de Lola, réhabilité par l’OIM en 2016 grâce à un financement japonais.

Le 30 mars 2017, l’Agence des Nations Unies pour les Migrations, (OIM) en Guinée, en partenariat avec le Ministère de la Sécurité et la Protection Civile, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, et les autorités sécuritaires des préfectures de Siguiri et Mandiana lancera le Projet de Renforcement des capacités de Gestion Intégrée des Frontières entre la Guinée et le Mali. Ledit projet, financé par le Gouvernement du Japon à hauteur de 1,573,000 USD à travers son Ambassade en Guinée, s’étalera sur une période de 12 mois, du 30 mars 2017 au 29 mars 2018.
Il aura pour objectif de renforcer la sécurité et le contrôle des frontières entre les deux territoires guinéen et malien. Lire tout le communiqué en PDF.

oim

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE