Alpha Condé sera le dernier visiteur de François Hollande, président de la République française. Selon rjvguinee, tenant compte des enjeux et l’importance de cette visite d’Etat, le président guinéen se fera, entre autres, accompagner par son Haut représentant, Sidya Touré, le ministre d’Etat Secrétaire général de la présidence, Naby Y. Kiridi Bangoura, les ministres d’Etat Ibrahima Kassory Fofana et Bah Ousmane. En plus de ces collaborateurs du chef de l’Etat, une importante délégation d’hommes d’affaires y sera aussi.

Cette visite d’Alpha Condé est, à n’en pas douter, une des plus importantes de son mandat. Il l’effectue par ailleurs pour le compte de l’Union Africaine dont il est le président en exercice. C’est pourquoi sa réception, à l’aéroport se fera en présence des diplomates africains accrédités à Paris. Une parade militaire sur la Place de la Concorde et un banquet d’Etat lui seront également offerts, nous dit notre source.

La visite se fera les 10, 11 et 12 avril.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

  1. A ce Que je sache Alpha Conde, Macky Sall, Alhassane Ouattara, Faure Eyadema, Ali Bongo, Paul Biya, IBK,Idriss Deby….ne peuvent couper aucun cordon ombilical avec une France paternaliste, sournoise et exploitante. Tous ces soit-disant presidents sont des guignols et des Francs-Macons. La Guinee, peut Elle dans une certaine mesure, dire grace a Sekou Toute qu’Elle a deja coupe une partie du ,, »cordon ombical » depuis le 28 Septembre 1958, quand Sekou Toute fit sortir son pays de la zone CFA et quand il disait clairement Que  » nous sommes des Africains et nos territoires ne sauraient etre une partie de la France ». Il en assuma, d’ailleurs amerement les consequences. Alpha qui est detenteur de la nationalite Francaise, qu’on dit partit en France a « l’age de 15 ans » parle dans le vide, lui qui cede le port, l’aeroport, les hotels, les mines ….aux compagnies Francaises. Lui qui, pour vaincre Ebola etait oblige de recevoir le president Hollande et lui demander de convaincre les occidentaux a financer un « Plan Marshall » pour les pays touches par l’epidemie. Aujourd’hui il fait semblant de d’evoquer l’aide de l’Union Europeenne a l’Union Africaine comme etant une honte. Parler est simple, mais agir demande plus de courage, d’actions et de convictions. Il a cependant bien amuse la galerie a Abidjan avec ce discours depasse « redige » par un certain Tibou Camara son nouveau camarade socialiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE