Saloum Cissé, vice-président de l'Assemblée nationale

L’ouverture solennelle de la première Session Ordinaire de l’année 2017 est pour moi l’occasion d’adresser mes vives félicitations à l’ensemble des Députés pour le travail exemplaire déjà accompli. Je suis d’avance convaincu que la présente Session sera couronnée de succès, car j’estime que nous avons dorénavant une bonne maitrise des voies, méthodes et stratégies conduisant à l’atteinte de nos objectifs.
Honorables Députés,
Mesdames et Messieurs,

Au nom de l’Assemblée Nationale,
J’adresse à nos illustres invités une chaleureuse bienvenue et toute ma gratitude pour avoir accepté d’honorer de leur présence cette cérémonie, malgré leurs nombreuses occupations.
Nous venons de sortir d’une session extraordinaire tenue du 24 février au 10 mars 2016 qui nous a permis d’enrichir notre législation.

A date nous avons à notre actif :
1 la Loi portant amendement des dispositifs de la Loi Organique N° L/2010/001/CNT du 24 mai 2010 portant Code Electoral,
2 la Loi portant Code des Collectivités Locales en République de Guinée,
3 la Loi Organique portant attribution, organisation et fonctionnement de la Cour Suprême,
4 la Loi portant autorisation de ratification des Résolutions 612 et 613 du Conseil Administratif de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) relative à la souscription de la République de Guinée à l’augmentation du capital de la BIRD.
5 la Loi portant sur la Convention de base pour l’exploitation des gisements d’or dans la préfecture de Mandiana.

Sous ce rapport, nous recommandons l’élaboration en temps utile de tous les textes d’application nécessaires pour une opérationnalisation optimale de nos Lois.
Pour la présente Session, nous avons en instance les Projets et Propositions de Lois suivants:

1. la Proposition de Loi Organique portant Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale,
2. le Projet de Loi Organique au Haut Conseil des Collectivités Locales
3. le Projet de Loi portant Code Forestier de la République de Guinée
4. l’Accord entre le gouvernement de la République de Guinée et le gouvernement de la République Française relatif à la protection des investissements, signé à Conakry le 10 juillet 2007
5. les Accords initiaux de prêts entre la République de Guinée et le Fonds Africain de Développement(FAD) et le Fonds d’Appui à la Transition (FAT) pour un montant de 14 542 000 UC (unité de compte), en faveur du programme d’aménagement de routes et de facilitations du transport au sein de l’Union du Fleuve Mano (FARFT/UFM)
6. l’Accord de prêt entre la République de Guinée et le Fonds Africain de Développement (Programme d’Aménagement de Routes et de facilitations du Transport au sein de l’Union du Fleuve Mano/FARFT/UFM)
7. l’Accord –cadre portant création de l’Alliance Solaire Internationale (ASI), signé le 26 novembre à Marrakech (Maroc) entre la République de Guinée et la République de l’Inde.
Honorables Députés,
Mesdames et Messieurs,

Au plan des réalités sociales du pays, les dernières revendications dans le secteur de l’Education ont occasionné des troubles regrettables. Cette situation a, cependant, connu un dénouement heureux grâce aux efforts du Gouvernement et des Organisations Syndicales qui ont tous privilégié le dialogue et le consensus sous-tendus par leur sens élevé de responsabilité et de patriotisme. C’est pourquoi, je voudrais rappeler que nous devons persévérer par-delà nos différences dans le maintien de l’entente, de la cohésion nationale et de la sauvegarde de la paix en nous inscrivant résolument dans la dynamique insufflée par le Président de la République : le Professeur Alpha CONDE.
Honorables Députés,
Mesdames et Messieurs,

Notre pays a repris sa place dans l’arène internationale et notre Assemblée Nationale pour sa part contribue pleinement à son rayonnement actuel.
Dans le cadre de la diplomatie parlementaire, nous avons pris part à toutes les instances sous régionales, régionales et internationales tenues de 2016 à nos jours.
Aussi, c’est avec une légitime fierté que nous saluons le choix porté sur le Chef de l’Etat, le Professeur Alpha CONDE pour la présidence de l’Union Africaine.

Honorables Députés,
Les initiatives prises pour le renforcement des capacités des honorables Députés et des cadres de l’Administration parlementaire ont permis d’atteindre aujourd’hui un niveau appréciable dans le fonctionnement de notre Institution
Nous saluons ici l’assistance et le soutien de nos partenaires bi et multi – latéraux
Ainsi, nous avons effectué des voyages d’études en France, aux Etats – Unis, en Chine, au Japon, au Burkina – Faso, au Rwanda, au Mali, en Côte d’Ivoire, au Niger, au Sénégal, au Bénin et au Nigéria.

Concernant spécifiquement l’Administration Parlementaire, les dispositions sont prises pour sa participation pleine aux activités du Réseau Africain des Personnels des Parlements dont elle est membre.

Sur un tout autre registre, un défi majeur nous interpelle : c’est la construction du Siège de l’Assemblée Nationale. Nous demandons à Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de bien vouloir diligenter la libération du Site affecté à cet ouvrage attendu que la coopération chinoise est fin prête pour la réalisation de cet édifice et son équipement. A cet égard permettez-moi de vous informer que le premier Site qui avait été retenu à cet effet est aujourd’hui occupé par EDG et celui qui nous a été proposé en remplacement, très apprécié par le bailleur, est derrière la RTG. Nous souhaiterions que son attribution nous soit confirmée par les autorités.
Honorables Députés,
Mesdames et Messieurs,

Dans la perspective des prochaines consultations électorales j’invite la classe politique et l’ensemble des acteurs électoraux à la sérénité et surtout au respect de la Loi pour maintenir le climat apaisé auquel nous sommes parvenus grâce aux efforts de tous
Chers Collègues,

Depuis le début de cette législature, nous avons accompli notre mission avec le souci constant de répondre aux attentes de nos mandants cette déontologie exige de nous en tout lieu et en tout temps abnégation et disponibilité, ce qui requiert une solidarité active et une responsabilité partagée dans la préservation de l’image de marque de notre Institution.
Gardons toujours présent à l’esprit que chaque député est un représentant de la nation toute entière tel que stipulé par la loi.

En termes de recommandation, je me dois d’en faire un fondamental portant sur la gouvernance. En la matière j’invite le gouvernement à mobiliser davantage de ressources humaines matérielles et financières pour endiguer l’inquiétante recrudescence de l’insécurité et des pratiques inciviques.

Au demeurant, nous apprécions hautement les acquis du gouvernement pour les efforts visant à booster l’agriculture, l’économie rurale, la promotion de femmes et des jeunes, la protection des droits de homme, les efforts pour rendre de plus en plus attractif l’environnement juridique favorisant une plus forte manifestation d’intérêt des investisseurs pour notre pays.
Honorables Députés,
Chers Collègues,

Je reste convaincu que le sens élevé de responsabilité, la hauteur de vue et l’ouverture d’esprit dont vous avez fait montre même aux moments les plus critiques constituent aujourd’hui le tremplin qui nous propulsera vers des sommets encore plus élevés
C’est sur cette note d’espoir que je déclare ouverts les travaux de la 1ère Session 2017 de l’Assemblée Nationale.

Je vous remercie.

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE