En marge du séminaire gouvernemental ouvert ce vendredi 7 avril 2017, dans un complexe hôtelier de la place, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Me Cheick Sako, a affirmé avoir ordonné à tous les magistrats de raccrocher au nez ceux qui les appellent afin de leur donner les instructions dans un dossier de justice.

Il veut ainsi mettre fin à l’ingérence dans les affaires judiciaires pour redorer la réputation de l’appareil judiciaire auprès des citoyens. ‘‘Raccrochez au nez quiconque va vous appeler au sommet de l’Etat pour vous donner des instructions, et ça je l’assume tout à fait. Parce que si on veut une magistrature indépendante, il faut faire confiance aux magistrats. Parce qu’ils savent déjà ce qu’ils ont en tête. Tout ça amène progressivement à ce que la population ait confiance à leur justice et qu’on aille régler les conflits devant la justice que de les régler devant deux portes’’, indique l’avocat du barreau de Montpellier.

‘‘Par rapport aux magistrats, au niveau des sanctions, c’est tolérance zéro. Ce qui explique qu’il y a eu une cinquantaine de sanctions, de la révocation jusqu’aux suspensions. Et progressivement, on a l’obligation à ce que la population ait confiance à la justice. Effectivement, je pense qu’il a plus de saisine actuellement parce que les gens pensent qu’ils peuvent gagner contre la personne qui est riche ou contre la personne qui est ancien ministre‘’ a fait remarquer le ministre.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE