Les traces du marqueur de ce 11 avril resteront longtemps gravées sur le frontispice de l’histoire des relations entre la France et la Guinée : Le président Alpha Condé entame la première visite d’Etat en France pour un chef d’Etat guinéen. Tout commence par l’hôtel des Invalides. Monument parisien dont la construction fut ordonnée par Louis XIV pour abriter les invalides de ses armées.

touristes

Aujourd’hui, il accueille toujours des invalides, mais aussi plusieurs musées et une nécropole militaire avec notamment le tombeau de Napoléon Ier. C’est cet immense complexe architectural, un des chefs-d’œuvre de l’architecture classique française qui accueille le président guinéen, qui, costume bleu sombre, pas rassurés, entre ce matin dans la cour, accompagné de Mme Ségolène Royale, Ministre française de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer et du Général Pierre Greco, général adjoint engagements du Gouverneur militaire de Paris. Hymnes nationaux, honneurs militaires, défilé des troupes, présentation du détachement et présentation de la délégation guinéenne par le président Condé. En pole position de cette délégation, Sidya Touré, Haut représentant du chef de l’Etat guinéen.

alpha segolène invalides

De la cour d’honneur des Invalides, le cortège automobile du président guinéen précédé d’un régiment de cavalerie et de la grande escorte motocycliste de la Garde républicaine française surmonte l’Avenue Winston Churchill. De part et d’autres, des touristes et autres curieux admirent cette belle marche vers le palais de l’Elysée. Des deux côtés de l’Avenue, flottent les drapeaux guinéen et français.

Alpha Condé

Et cet événement marque un début. ‘‘Il y a une page qu’on a tournée et une nouvelle est à écrire’’, lance François Hollande à l’issue de son entretien avec son ami Alpha Condé. Et le président français de signifier que c’est la première fois qu’une visite d’Etat est organisée en l’honneur d’un chef d’Etat guinéen.

C’est vrai que l’histoire entre les deux pays a été parfois ‘‘tumultueuse et a même été interrompue à un moment donné’’, mais il y a eu la ‘‘reconstruction’’. ‘‘Et Alpha Condé a été un élément déterminant pour cette amitié renouvelée’’, lui reconnait François Hollande qui dit recevoir par ailleurs le président en exercice de l’union Africaine !

Ibrahima S. Traoré envoyé spécial de guinee7.com à Paris   

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

2 COMMENTAIRES

  1. Commenter:fodé ousou è un orphélin kar il se tue pour 1 parti ètnocentrist,violan,agresseur le présidan d c parti a fè 24an ds l gvrnéma conté mè il n fèsè ké lè dtournma dè bi1 publik donc ns soutenon e soliciton l grpe du prof.Alpha Condé…

LAISSER UN COMMENTAIRE