Donald Trump

Donald Trump a franchi, ce samedi, le cap symbolique des 100 jours à la tête du plus puissant Etat du monde : les USA. Déjà, il s’est fait remarquer par des revers, des voltefaces. S’il ‘‘a connu un apprentissage tumultueux du pouvoir. S’il a montré sa capacité à évoluer, il n’a pas réussi à établir un ‘nouveau’ Trump, une doctrine, un style présidentiel constant’’ (AFP). Qu’à cela ne tienne. Et l’Afrique dans tout ça ? Il n’y pense apparemment pas.

Son secrétaire d’Etat, Rex Tillerson, a invité le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, à qui on a proposé de rencontrer finalement le N°4 de la diplomatie américaine. Une claque qu’un ancien responsable américain aux Affaires africaines justifie dans la presse par le fait que ‘‘Mr Tillerson a été appelé à la dernière minute par la Maison Blanche en urgence pour le problème de la Corée du Nord. Donc, il fallait qu’il aille là-bas rapidement, préparer un briefing pour le Sénat qui a eu lieu. Donc, il était obligé d’annuler’’.

On se rappelle qu’en décembre dernier, le président américain, fraichement élu devait, selon la présidence congolaise, rencontrer Denis Sassou N’Guesso, pour ‘‘échanger avec un des acteurs principaux sur le continent, capable de lui donner des précisions sur les situations libyenne et africaine’’.

Le président congolais s’était à bien des égards, ‘‘trumpé’’ de la personne à rencontrer aux USA. Car il n’a pas vu la moindre silhouette du président américain fraichement élu. Après tout, l’entourage du milliardaire de président dit qu’aucune rencontre n’était prévue avec Sassou. Celui-ci rentre au pays sur la pointe des pieds avec une crédibilité internationale sévèrement entachée.

Trump aurait dû accepter de le rencontrer (même sans rendez-vous), estiment certains. Cette ‘‘dérogation’’ allait certainement être possible, si le président américain n’était pas celui qui, après 100 jours d’exercice du pouvoir, n’a jusque-là pas nommé un sous-secrétaire d’État aux Affaires africaines. En réalité, l’Afrique semble être le cadet des soucis de M. Trump !

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE