THEME : Partenariat Afrique-Turquie sur le développement rural en vue de la réalisation de la sécurité alimentaire. Antalya, Turquie 27-28 avril 2017

Le vendredi 28 avril 2017, Mme Jacqueline Marthe SULTAN a procédé, en marge de la 1ère Réunion des Ministres de l’Agriculture de Turquie et de l’Afrique, à la signature d’un Protocole d’Entente avec son homologue M. Faruk CELIK, le Ministre Turc de l’Alimentation, de l’Agriculture et de l’Elevage.

C’est au cours d’une cérémonie solennelle que ce Protocole d’Entente portant sur la coopération dans le domaine de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a été signé entre le Gouvernement de la République de Guinée et le Gouvernement de la République de Turquie.

La veille, le jeudi 27 avril 2017, la salle de conférence de l’Hôtel Maritim Pine Beach à Antalya, avait vu l’ouverture de la 1ère Conférence des Ministres de l’Agriculture de l’Afrique et de Turquie couplée avec le Forum sur les industries agro alimentaires avec la participation de Mme Jacqueline Marthe Sultan, Ministre de l’Agriculture, M. André Loua, Ministre des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime et M. Mohamed Tall, Ministre de l’Elevage et des Productions Animales. L’Ambassadeur de Guinée à Ankara, M. Daouda Bangoura était également présent avec une forte délégation des différents départements du secteur rural, de la Chambre Nationale d’Agriculture et du secteur privé guinéen.
Le Président de la République, le professeur Alpha Condé, en sa qualité de Président de l’Union Africaine, a présidé la cérémonie solennelle d’ouverture de ces assises d’Antalya en compagnie du président Mohamed Abdullahi Mohamed de Somalie et du Premier Ministre de Turquie.

Dans son allocution, le Président de la République, Président de l’Union Africaine a réitéré les priorités de l’Afrique déclinées dans le nouvel Agenda 2063 : accélérer le développement et le progrès technologique sur le continent africain et moderniser notre agriculture pour l’accroissement des rendements ; cela passe par le développement de la recherche, l’amélioration des semences et des races animales. Cela passe aussi par ce type de partenariat Turquie-Afrique et la coopération public-privé, dont se félicite le Président de la République qui a invité les investisseurs turcs à nouer des partenariats et à financer les projets du 1er plan décennal de cet agenda 2063, qui a été adopté à la Conférence de l’Union africaine organisée en juin 2015 à Johannesburg et que la Turquie soutient.

Pour terminer, il a encouragé les africains à développer le commerce intra régional également et a exhorté l’Afrique à compter sur ses propres forces. L’Afrique à besoin de son unité pour se développer.

Cette première Réunion des Ministres de l’Agriculture d’Afrique et de Turquie et le Forum qui se tenait parallèlement, tous deux placés sous l’égide de la Commission de l’Union Africaine, avait pour objet de définir les domaines spécifiques de collaboration des pays africains avec la Turquie en vue de créer des partenariats et d’établir dans la durée une coopération mutuellement avantageuse dans les domaines du développement rural et des investissements publics et privés, notamment dans l’agro-industrie. Avec pour objectif de promouvoir un développement rural inclusif prenant en compte les activités agricoles, d’élevage, de pêche et de foresterie.
Il ressort de ces travaux que l’Afrique a pour vocation de devenir le grenier du monde avec 50% des terres arables du monde et une population très jeune qui va dépasser les 2 milliards en 2050.

Source : Cellule de Com du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE