Moustapha Naïté

Ce mercredi 10 mai 2017, au ministère de la Jeunesse, Moustapha Naïté, ministre de la Jeunesse, a procédé à la mise en place solennelle du Conseil national des jeunes (CNJ), visant à fédérer l’ensemble des associations administrées par des jeunes afin qu’elles participent au développement socio-économique du pays.

Ce Conseil national des jeunes s’ouvre à toutes les couches juvéniles.

C’est pourquoi le ministre Naïté dira que cette une nouvelle plateforme est représentative et consultative de la jeunesse guinéenne auprès des pouvoirs publics.

‘‘C’est un processus qui va nous amener dans les quatre régions du pays, au niveau préfectoral et sous préfectoral, pour que l’ensemble des associations des jeunesses qui existent en république de Guinée puissent avoir l’opportunité d’assister à cette structure faitière qui saura parler en son nom, qui sera une structure représentative de la jeunesse guinéenne. Donc l’objectif c’est d’être d’abord dans cette instance de fédération des initiatives des jeunes de Guinée pour ne pas qu’on continue à entendre des querelles de leaderships par ci par là’’, a précisé le ministre.

Avant de révéler que ‘‘cette association participera aux différentes rencontres internationales auxquelles la Guinée est conviée, elle portera la voix de la jeunesse guinéenne. Ce même Conseil évitera toute la cacophonie qui existe aujourd’hui dans les associations de jeunesse notamment les petites querelles de leaderships. Effectivement, donner la possibilité à de vrais jeunes de pouvoir s’exprimer. Pour nous aujourd’hui, la charte africaine de la jeunesse dit qu’il est jeune, l’âge de celui qui varie entre 15 et 35 ans. Si vous dépassez les 35 vous ne faites plus partie de cette couche appelée jeunesse. Donc ne participera à ce processus, celui qui est au-delà de 35 ans. Nous allons donner l’opportunité aux jeunes de pouvoir s’affirmer dans une instance fédératrice de leur initiative’’, a-t-il rassuré.

A préciser qu’à ce jour, une cinquantaine de plateformes regroupant en leur sein de nombreuses associations de jeunes est déjà répertoriée au ministère de la Jeunesse.

Pour le ministre Moustapha Naïté, à part ce Conseil national des jeunes, aucune autre plateforme ne peut prétendre être représentative de l’ensemble de jeunes de Guinée.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE