Ce vendredi 2 juin 2017, Madame la Ministre de l’Agriculture a présidée au lancement officiel du Financement Additionnel au PPAAO/WAAPP, accordé par la Banque Mondiale à la Guinée, le Togo, le Bénin et le Niger.

La cérémonie était placée sous le haut patronage du gouvernement, dont le porte parole, le Ministre Albert Damantang Camara, représentait le Premier Ministre.
En fait, depuis le 29 mai 2017, l’Hôtel Sheraton abrite les travaux de la réunion de synthèse des missions d’appui du PPAAO/WAAPP, le Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest.

Ce programme à dimension régionale, mis en œuvre dans 13 pays de la CEDEAO et Coordonné par le Secrétariat Exécutif du CORAF/WECARD, vise à améliorer durablement la productivité agricole et assurer la sécurité alimentaire des populations.
Le présent Financement additionnel, d’un montant global de 68 millions de dollars dont 23 millions pour la Guinée doit permettre de consolider les acquis de ce programme de transformation de notre agriculture, réduire l’extrême pauvreté et favoriser la croissance en Afrique de l’ouest.

En 9 ans de mise en œuvre dans les 13 pays bénéficiaires, le programme a largement atteint ses résultats en touchant plus de 8,5 millions de bénéficiaires directs, environ 45 millions de bénéficiaires indirects dont 45% de femmes productrices et transformatrices;
En quelques chiffres:
– 194 technologies induisant un accroissement de rendement de 30% pour les céréales à 150% pour les tubercules, le riz et les fruits ;
– 1021 jeunes chercheurs formés en PhD et MSc pour assurer la relève.

Cette réussite régionale s’est traduite en Guinée par :
 La relance du système semencier national, favorisant le retour des jeunes dans l’agriculture, comme appui à la production: distribution de près de 15.000 tonnes de semences certifiées et 120 tonnes de semences de pré-base et base ;
 Dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola, la Guinée a fourni 982 tonnes de semences aux ménages riziculteurs des zones affectées par la maladie dont 310 tonnes à destination du Libéria et de la Sierra Léone et 672 tonnes en Guinée.
 Avec l’appui du PPAAO, les artisans guinéens ont fourni 150 kits d’étuvage au Niger, à la Côte d’Ivoire et à la Sierra Léone. Cette action s’inscrit dans le processus de facilitation de l’intégration sous régionale à travers la recherche, les échanges, le transfert de technologies et le développement de la commercialisation.
 Le programme a mis en relation les OP avec le PAM pour améliorer la commercialisation du riz local étuvé et décortiqué en direction des cantines scolaires pour un volume de 186 tonnes en 2015 et 2016.
 L’appui à l’équipement de plus de 55 OPA (Groupements féminins, Unions et Fédération des riziers) en décortiqueuses à riz et kits d’étuvages améliorés à travers tout le pays, ainsi que la construction de 5 plateformes de transformation avec des magasins multifonctions de plus de 150 tonnes de capacité ;
 La transformation et la commercialisation de plus de 4.500 tonnes de riz net depuis 2013 et la génération en termes de richesse de plus de 18 milliards de GNF ;
 Le renforcement du système national de recherche à travers la réhabilitation de 140 ha de domaines d’expérimentation et de production de matériel végétal de base ;

En 5 années d’exécution, le programme a donc permis de toucher près de 120.000 bénéficiaires directs dont 41% de femmes.
Au terme des travaux, une visite de terrain dans la région de Boffa a permis aux différentes délégations participantes de voir les réalisations du projet et les potentialités agricoles de la Guinée

Source : Cellule de Com du Gouvernement

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE