Ce jeudi 29 juin 2017, les premières épreuves du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) ont été lancées sur toute l’entendue du territoire national. Dans la commune de Matam, c’est le ministre du commerce, Marck Yombouno accompagné de la directrice communale de l’éducation de Matam qui a lancé le sujet de Rédaction au Lycée 1er mars.

‘‘5 349 candidats dont 2 507 filles, répartis dans 12 centres dont un centre franco-arabe. Cet examen mobilise 368 surveillants et 59 secrétaires de centre. Tout candidat qui sera pris en fraude sera purement et simplement remercié quant aux surveillants, ils seront poursuivis par la loi. Parce que quiconque qui n’est prêt à respecter les règlements généraux des examens normalement ne doit pas venir pour gérer ces examens’’, a déclaré Madame Deen  Hassanatou Diallo directrice communale de l’éducation de Matam

Par ailleurs le ministre du commerce, Marc Yombouno a prodigué de sages conseils aux différents candidats. ‘‘Les conseils que je donne à nos jeunes frères et sœurs, c’est de leur dire d’être sereins, calmes. Mais travailler vraiment dans la confidence et travailler sur un modèle de transparence. Faire en sorte que l’intégrité soit de mise. Que ce soit au niveau des élèves ou les encadreurs, il n’est plus tolérable d’accepter des actes comme le transfert de documents ou bien des communications de copies. Des mesures ont été prises par le département de l’enseignement pré-universitaire en ce sens. Donc, c’est une expérience de cinq ans de plus. Le ministre Ibrahima Kalil a insisté à tous les niveaux’’, a-t-il martelé.

Bhoye Barry pour guinee7.com  

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE