ibrahima kalil kaba

Très tôt ce vendredi 7 juillet, l’épreuve d’économie pour les Sciences sociales a été lancée par le ministre directeur de cabinet de la Présidence, Dr Ibrahima Kalil Kaba, à l’école primaire d’Almamiya, Kaloum. Après le lancement de l’épreuve d’économie, le ministre a appelé les différents candidats à observer plus de sérénité pendant ce premier jour et durant les quatre jours d’évaluation :

‘’Nous savons tous que c’est une journée d’anxiété pour la plupart de ces très jeunes hommes et filles, et il s’agit de les calmer pour qu’ils puissent rendre tout ce qu’ils ont appris toute l’année. J’ai visité sept salles de classes, je crois qu’il n’y a pas d’absents, il y a beaucoup de filles mais ce n’est pas étonnant parce que c’est les sciences sociales me semble-t-il’’, dit-il sourire en coin.

En attendant la seconde épreuve programmée dans la journée, les Math, Djenè Mama Kaba, directrice communale de l’éducation de Kaloum a dressé les statistiques dans la zone d’Almamya : au total de 304 candidats dont 115 filles en sciences sociales.

Aïssatou Bah, candidate en Sciences sociales qui s’apprête à aborder l’épreuve d’économie, se dit être ‘‘prête à affronter cet examen’’.

Officiellement, 95 196 candidats dont 34 508 filles affrontent le bac cette année en Guinée.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

 

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE