De gauche à droite: Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines, Makhtar Diop, vice-président Banque mondiale et Souleymane Traoré, DG CBG

En visite en Guinée (du 15 au 17 juillet), M. Makhtar Diop, vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique s’est rendu, dimanche 15 juillet à Kamsar, 255,5 km au nord de Conakry, pour faire le point sur le projet d’extension de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) ; au financement duquel participe la Société Financière Internationale (SFI), filiale de la Banque Mondiale.

Reçu par Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie, et Souleymane Traoré, directeur général de la CBG, M. Diop a assisté à une présentation sur le projet d’extension de la CBG. Les techniciens et hauts cadres de la société ont sommairement renseigné leur hôte sur les progrès réalisés dans le projet d’extension.

Au terme de la présentation, le vice-président et sa délégation ont procédé à une visite de terrain pour constater les progrès sur le terrain. M. Diop s’est rendu sur le chantier de culbutage et du quai portuaire de la CBG.

‘‘Le secteur des mines est un secteur essentiel dans le développement de la Guinée, et c’est pour moi l’occasion de constater de visu les progrès qui ont été enregistrés dans ce domaine. J’ai été impressionné par le programme d’investissement et par la rapidité par laquelle les travaux sont exécutés. Il est clair que les investissements qui vont être faits, vont permettre d’augmenter la productivité et la compétitivité de la société et permettre justement en terme de croissance, l’effet voulu dans le secteur minier. Nous avons également beaucoup discuté de comment s’assurer que cet investissement continue à avoir un impact plus important sur la communauté’’, a-t-il déclaré.

Avec le ministère des Mines

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE