La star brésilienne du FC Barcelone Neymar, cible du Paris SG pour un retentissant transfert, a contribué avec éclat à la démonstration (2-1) de son équipe face à la Juventus Turin en match amical, samedi à East Rutherford (New Jersey).

Neymar qui pourrait devenir dans les jours prochains le joueur le plus cher de l’histoire, n’a pas semblé perturbé une seconde par les incessantes rumeurs qui annoncent son prochain départ vers le Paris SG.

Mais alors qu’il avait alimenté lui-même les spéculations en publiant cette semaine sur les réseaux sociaux une photo le montrant en phase de réflexion, il n’a cette fois pas prononcé un seul mot après son match.

Aligné en pointe de l’attaque du Barça aux côtés de Lionel Messi devant 82.000 spectateurs, largement acquis à la cause du Barça, Neymar, 25 ans, a volé la vedette à son coéquipier argentin avec deux buts étourdissants en première période.

« Il a réalisé un match fabuleux avec Messi », a admiré l’entraîneur de la Juve, Massimiliano Allegri. Ce sont deux talents incroyables et ça s’est vu sur le terrain ».

Le Brésilien a ouvert la marque dès la 15e minute: sur une passe dans l’axe de Paco Alcacer, il s’est engouffré dans la surface de réparation italienne et a résisté à trois défenseurs de la Juve, avant de prendre à contrepied Gianluigi Buffon.

Selfies et silence

Avec son second but, il a montré une nouvelle fois pour quoi le Paris SG était prêt à activer sa clause libératoire pharaonique de 222 millions d’euros, un record, pour s’attacher ses services que le club parisien veut rétribuer avec un salaire annuel de 30 millions d’euros.

A la 26e minute, le buteur de la Seleçao a déboussolé les défenseurs de la Juve avec ses dribbles et changements de direction. Il a passé en revue sur toute la largeur de la surface de réparation la défense italienne, puis n’a laissé aucune chance à Buffon.

Son festival ne s’est pas arrêté là: il a bien failli ajouter un troisième but à la 42e min, mais Buffon a cette fois détourné son tir.

Après 45 minutes de haute-volée, « Ney » a regagné les vestiaires et enlevé le célèbre maillot « blaugrana » peut-être pour l’une des dernières fois de sa carrière.

Désigné homme du match à l’issue de la rencontre, il n’a pas souhaité s’exprimer sur son éventuel transfert, préférant prendre quelques selfies avec ses nombreux fans, avant de regagner le bus de son équipe, casquette vissée sur la tête et sourire aux lèvres.

‘Nous voulons que Neymar reste’

« Nous voulons que Neymar reste avec nous, a affirmé le nouvel entraîneur du Barça Ernesto Valverde. On connaît sa valeur sur le terrain et on sait ce qu’il apporte dans le vestiaire ».

Comme attendu, Valverde qui dirigeait son premier match dans ses nouvelles fonctions, a procédé à la pause à neuf changements: Neymar et Messi ont notamment cédé leur place, tandis que Luis Suarez, le troisième membre du trio offensif connu sous le nom de « MSN », est entré sur le terrain.

L’attaquant uruguayen a fait trembler à son tour la défense de la Juve (55e), mais il a buté sur Wojciech Szczesny, entré en remplacement de Buffon, puis a récupéré le ballon, mais sa passe en retrait devant le but vide n’a pas trouvé preneur.

La Juve qui avait éliminé le Barça en quarts de finale de la dernière Ligue des champions (3-0, 0-0), a repris espoir grâce à Giorgio Chiellini: le défenseur italien a réduit le score de la tête (63) sur un centre de Paulo Dybala qui pourrait rejoindre le Barça en cas de départ de Neymar.

Le Barça a repris rapidement sa domination sans concrétiser, malgré des contres de Suarez (83) et de son homonyme Denis Suarez (75, 85).

Avec AFP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE