Pour avoir fait une économie dans la gestion du budget alloué aux examens, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire, Ibrahima kalil konaté continue d’avoir la cote.

Ce dimanche, dans l’émission le Club de la presse, Cellou Dalein Diallo, président des Forces démocratiques de Guinée, principal parti de l’opposition a apprécié le geste du ministre Konaté. « Dans le passé, on a dénoncé beaucoup de corruptions. Il semble que dans la gestion des ressources on a économisé plus de 30 milliards de Francs guinéens. Pourquoi avant on dépensait tant ? Il faut vérifier le passé (…), qu’est-ce que la mauvaise gestion avait généré comme coût pour la collectivité nationale », a martelé Cellou.

Avant d’indiquer : « Nous saluons toute rigueur, si vraiment c’est le résultat d’une rigueur, d’un contrôle plus vigilant de la gestion, évidemment il faut continuer. »

Pour rappel, le ministre avait révélé à la presse que ‘‘l’Etat s’est bien mobilisé, ils ont mis 80 milliards à ma disposition pour gérer ces trois examens. Mon service et moi avons fait la planification de toutes les activités, nous avons fait les calculs et nous avons trouvé que le département ne pouvait utiliser que 49 milliards. Il y a eu donc un excédent budgétaire de 31 milliards que nous allons utiliser pour rénover ou réaliser certaines infrastructures scolaires. Au lieu de détourner l’argent et donner des justificatifs, nous avons préféré mettre le reste de l’argent dans les infrastructures parce que le peuple nous regarde’’.

Ismael sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE