Ce 31 juillet, Amadou Sow, accusé dans l’assassinat de Mohamed Koula Diallo, au siège de l’UFDG, a nié les faits qui lui sont reprochés. Le tribunal a renvoyé le procès au 11 septembre prochain compte tenu des vacances judiciaires (le mois d’aout). A noter que le procès n’a pas pu être délocalisé à la Cour d’appel de Conakry, plus spacieuse.

Le procès a commencé tard dans l’après-midi. L’autre accusé, Algassimou Keïta, n’a pu être interrogé. Trois autres personnes accusées dans l’affaire sont en cavale. Il s’agit de Thienguel, Alphadio et Amadou Saidou Barry. Ils sont tous accusés d’assassinat, de tentative d’assassinat, de coups et blessures volontaires et de complicité.

Bah Oury, vice-président déchu de l’UFDG, une des parties civiles, était présent au procès.

Ismaël Sylla pour guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE