C’est à l’université Général Lansana Conté de sonfonia, ce vendredi 4 juillet, que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yero baldé, a procédé au lancement officiel du conseil de cabinet élargi, visant à faire des réflexions sur l’année universitaire écoulée, l’élaboration et l’adoption de nouvelles mesures pour l’amélioration de l’enseignement supérieur dans le pays.

Ce conseil va regrouper pendant deux jours les acteurs étatiques et privés du secteur éducatif guinéen, notamment les recteurs et les chefs de départements des différentes universités. L’objectif, entre autres, est de renforcer la cohésion entre le ministère et des institutions d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, définir les perspectives.
Abdoulaye Yero Baldé, dans son discours, revient sur le contexte : “l’année dernière ce conseil s’est ténu en avril, pour discuter de l’état d’avancement des reformes dans notre ministère et au delà. Nous savons que l’éducation ce n’est pas seulement notre ministère, il y a le pré universitaire et l’enseignement technique, nous devons travailler en synergie pour faire avancer les reformes dans ce secteur qui tient à cœur au président de la République, c’est une institutionnalisation d’une règle déjà établie, que nous renouvelons cette année.“

Parlant des thèmes, il indique : “tout à l’heure, j’ai parlé de la gouvernance financière et organisationnelle du secteur ; la question des infrastructures, des équipements, la question de la formation des formateurs, l’amélioration des conditions de vie des enseignants, comment introduire plus rapidement les nouvelles technologies de l’information et de la communication. “

Qu’attend le ministre Baldé de ce conclave ? ‘‘Votre solidarité et votre soutien à tous dans la marche en avant que je souhaite. La dynamique que je veux imprimer à notre action doit être l’affaire de tous en vue de la Co-construction d’un système d’enseignement supérieur scientifique, revitaliser, solide et répondant à la demande du pays, de la jeunesse étudiante, des entreprises, du marché, de la création de la richesse, bref du monde économique pour faire de ce système le moteur de l’émergence et du développement de la Guinée“, a fait savoir le ministre.

A rappeler que ce conseil sera clôturé demain, samedi 5 juillet.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE