Conakry-Le président du Conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée (CNOSC-DDG), Salmana Diallo a déclaré mercredi, 09 août 2017 à Conakry, avoir constaté avec regret que « la paix est menacée en Guinée à cause des différentes crises qui se multiplient du jour au lendemain ».

S’agissant de la paix, il dira, qu’après les analyses des différentes crises, dans le cadre de la consolidation de la paix et la prévention des conflits pour faciliter le développement de la Guinée, sa structure propose comme solution : la programmation et l’organisation des élections locales/communales par la CENI actuelle, sous le contrôle  de tous les acteurs politiques.

Dénonçant  les mauvaises conditions  de vie des populations, le président CNOSC-DDG a pointé un doigt accusateur sur les Sociétés des Eaux de Guinée (SEG) et celle de la téléphonie mobile Orange-Guinée qui, selon lui, « sont en train  de faire des surfacturations pour des périodes non consommées sur le dos des pauvres clients ».

Pour conclure, « le CNOSC-DDG rappelle au pouvoir et à l’opposition que, la population à besoin de la paix et de l’unité nationale ; et, que tous les acteurs sociopolitiques et économiques de la Guinée doivent comprendre que, la citoyenneté  concerne tout le monde.

Source : AGP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE