“Les jeunes édifient la paix“, c’est sous ce thème que la jeunesse guinéenne a célébré ce Samedi 12 aout, à la Bleu zone de Kaloum, le 17ème anniversaire de la journée internationale de la jeunesse en présence de plusieurs membres du gouvernement notamment, Mamady Youla, premier ministre et chef du gouvernement et Moustapha Naïté en charge du département de la Jeunesse.

Cette cérémonie a été mise à profit pour le lancement des travaux des ateliers préfectoraux d’amendement des textes dans le processus de mise en place d’un conseil national des jeunes. Elle a également servi de cadre à la remise de matériels didactiques et d’équipements de pêche aux jeunes.

Présidant la cérémonie, Mamady Youla, chef du gouvernement, a rappelé les priorités de son gouvernement. Parmi elles, ‘‘figure en bonne place, la question de l’insertion socio-économique des jeunes qui est aujourd’hui source de préoccupations pour les jeunes et leurs familles. Nous avons des valeurs et des richesses, redécouvrez-les. Toutes ces idéologies qu’on nous importe ne nous mènent nulle part, chers jeunes ou leaders des jeunes appropriez-vous ces questions et soyez des vecteurs pour leur diffusion. Je vous invite à agir en posant dans toutes les circonstances de votre existence des actes qui honorent l’éducation de nos parents et qui font de vous des citoyens. Soyez dans votre vie de tous les jours des acteurs de paix et de cohésion nationale“.

Moustapha Naité, ministre de la Jeunesse a de son côté, déclaré que : “pour nous responsables en charge de ce secteur, il s’agit aujourd’hui d’une célébration annuelle des jeunes femmes et hommes en tant que  l’essentiel du changement, mais aussi l’occasion d’attirer l’attention de l’opinion internationale sur les  défis et épreuves auxquels ils font face, qui ont pour noms entre autres : le chômage, la pauvreté , la marginalisation, l’autonomisation, l’extrémisme, la migration irrégulière, par rapport à ces épreuves à relever qui compromettent la paix et le développement de nos pays, il est donc impératif que les débats, discutions et campagnes d’information prennent place ce jour  dans le monde entier ; afin d’amener les Etats, les partenaires au développement à comprendre les besoins des jeunes, à renforcer et appliquer les politiques mises en place pour les aider à supporter ces obstacles qu’ils affrontent  au quotidien, en vue de leur participation effective à la réalisation du projet ambitionné  par tous.“

Cheik fall représentant de l’UNFPA a quant à lui rappelé les statistiques. “La population africaine a quasiment triplé en 35 ans, passant de 478.000 .000 d’habitants en 1980 à 1,2 milliards en 2015, elle devrait atteindre 2,4 milliards d’ici 2015. L’Afrique affiche une population jeune avec environ 3 habitants sur 5 âgés de moins de 25 ans. En Guinée les moins de 35 ans représentent plus de 75% dont 44% pour les moins de 15 ans, et 32% de la tranche d’âge de 15 à 32 ans. Devant ce tableau qui nous interpelle tous, il devient évident que nos efforts futurs devraient se focaliser sur la jeunesse du continent. Il est alors primordial de mettre en place un système de gestion adéquat pour ce potentiel avec des investissements stratégiques, innovants pour tirer pleinement profit de cette jeune population, avec des soutiens efficaces, des politiques ciblées, des allocations budgétaires appropriées. La mise en place efficace de programmes permettront d’améliorer le bien être et la compétence des jeunes filles et garçons, il deviendra alors possible de transformer l’Afrique. Devant certains problèmes comme les migrations vers l’Europe, le désastre méditerranéen, les questions de paix, de sécurité et instabilité, vous les jeunes qui avez fait le choix de rester digne, vous nous donnez l’espoir d’un lendemain meilleur. “

Un  colloque sur l’engagement civique des jeunes pour la capture du dividende démographique en Afrique organisé par le réseau des organisations de jeunesses africaines leaders des Nattions-Unies (ROJALNU), a aussi ouvert ses portes pour deux jours, suivi d’un panel sur la sécurité, l’immigration et le développement durable.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE