Ce samedi 12 août, au cours de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG-arc-en-ciel, tenue ce samedi 12 août, à son siège à l’aéroport, l’honorable Mohamed Lamine Kamissoko, présidant ladite rencontre, a fait savoir qu’un chef d’Etat est protégé.

‘’La personne du chef de l’Etat est protégée sur le plan social et religieux : Dieu dit de respecter le chef, la constitution dit de respecter le chef. Nos leaders d’aujourd’hui, au lieu d’expliquer leur projet de société au peuple de Guinée qu’ils veulent conquérir pour exercer le pouvoir, s’en prennent exclusivement au chef de l’Etat. On mobilise sur les réseaux sociaux ; on mobilise dans les radios privées à insulter le long de la journée le chef de l’Etat, comme méthode de conquête du pouvoir’’, a déploré l’honorable Mohamed Lamine Kamissoko.

D’après lui, il n’est point interdit à un parti de l’opposition de critiquer un pourvoir en place, mais il se doit tout de même d’apporter des solutions à des problèmes. ‘’ Tel n’est pas le cas chez nous. Notre opposition incite la population à la haine ethnique, à se soulever contre le pouvoir légalement mis en place. Notre chef de l’Etat est quelqu’un qui ne répond pas aux gens. Ceux qui s’agitent aujourd’hui, hier ils étaient où ?’’ s’interroge-t-il.

Il invite par la suite à ‘‘réfléchir aux stratégies de l’opposition : la manipulation, le mensonge, la violence. C’est ça l’arme de notre opposition, connue de tous. Connectez-vous, vous verrez les caricatures du chef de l’Etat qui sont inadmissibles’’, regrette-il, affirmant que ce qui passe en Guinée, ne peut se reproduire ailleurs.

Avant de conclure ses propos, l’honorable Mohamed Lamine Kamissoko a appelé aux citoyens de faire preuve de maturité en respectant le président de la République. Et de lancer : ‘‘chaque chose a ses limites !’’

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE