Une opération des forces de sécurité contre les assaillants jihadistes présumés d’un café-restaurant de Ouagadougou « a pris fin », a annoncé lundi le ministre burkinabè de la Communication Remis Dandjinou en avançant un bilan de 18 morts.

L' »attaque terroriste » menée dimanche soir contre le café-restaurant Istanbul a fait également une dizaine de blessés et deux assaillants ont été abattus, selon le ministre. Le nombre total des assaillants est inconnu. Des opérations de « quadrillage et vérification des maisons avoisinantes » se poursuivaient lundi, a précisé le ministre lors d’un point presse, diffusé notamment sur les réseaux sociaux et RFI.

Les tirs ont pris fin depuis 5H00 (locales et GMT), selon un journaliste de l’AFP aux alentours du café-restaurant Istanbul. Remis Dandjinou avait confirmé lors d’un précédent point presse que « des personnes ont été retenues » par les assaillants, et que « certaines ont été relâchées », mais sans donner plus de détails.

Le ministre a évoqué des victimes « de différentes nationalités, des Burkinabè et des étrangers », sans donner de décompte précis.

Avec AFP

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE