Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines

Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, entouré des ministres du Budget et des Finances, a procédé mercredi 16 août, au lancement de la plateforme « Task Force Interministérielle ‘’Mines et Revenus’’ », visant à mieux assurer la gestion des ressources issues des activités extractives guinéennes, par un échanges d’informations entre les différents départements concernés. C’était dans la salle des conférences du ministère des Mines et de la Géologie.

Avant de passer à la signature des termes de référence de cette nouvelle plateforme de partage de données, le ministre Abdoulaye Magassouba a exprimé d’entrée la nécessité de consolider le cadre du travail entre son ministère et ceux du Budget et de l’Economie et des Finances, pour une franche collaboration entre ces départements, dans le cadre de la bonne gestion des revenus miniers.

Ambitionnant de faire de son ministère le levier de l’économie nationale, Abdoulaye Magassouba a expliqué devant ses collègues ministres, que pour la réalisation de cet objectif, deux défis sont à relever : ‘’ Le premier porte sur l’insuffisance de collaboration et de coopération entre les différentes institutions nationales impliquées dans le recouvrement des revenus du secteur extractif ; le deuxième porte sur la symétrie d’informations entre les administrations nationales et les multinationales du secteur minier’’.

Poursuivant sa communication, Abdoulaye Magassouba a rappelé que cette idée de coopération entre les trois départements concernés avait été l’objet d’une concertation. C’est pourquoi, dira-t-il, ‘’ nous avons ensemble décidé qu’il était nécessaire que nous formalisions cette coopération, pour que nous ayons un cadre commun d’échange d’informations, de renforcement de capacités, d’actions communes, pour pouvoir être en mesure d’atteindre nos objectifs de recouvrement des revenus miniers’’ Par la même occasion, le ministre des Mines a tenu à remercier ses partenaires stratégiques notamment la Banque mondiale, le FMI et l’Union européenne, grâce auxquels cette plateforme d’échange d’informations a vu le jour.

La plateforme « Task Force Interministériel » va faciliter l’échange des informations entre les services concernés, leur permettant également de résoudre les incohérences dans leurs activités. Partageant le même sentiment de satisfaction que son prédécesseur, Maladho Kaba, la ministre de l’Economie et des Finances, a estimé que ‘’ ce projet de fusion dont on parle aujourd’hui est extrêmement important ; puisqu’il va permettre entre autres un partage d’informations accru dans plus de transparence, mais il va également permettre de croiser l’information. Parce que c’est ça qui est également essentiel, et donc d’éviter l’incohérence ; les contradictions, et cela va également générer une sécurisation et une mobilisation accrue de nos recettes fiscales qui vont permettre de créer l’espace budgétaire nécessaire pour le financement des projets d’investissement, dans le cadre du plan national de développement économique et social (PNDES).

Le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya, pour sa part, a estimé que cette plateforme est importante puisqu’elle permettra désormais aux départements concernés d’avoir une idée sur les revenus du secteur extractif guinéen : ‘’ Je pense que ça va dans le bon sens, parce que ça prouve l’ouverture progressive du ministère des Mines aux autres ministères économiques. Toute chose que nous voulons non seulement pour protéger les sociétés minières pour que ce pourquoi elles sont là, ce qui est effectivement dans leurs conventions, soit effectivement respecté, mais pour que nous aussi soyons protégés, afin que nos services (impôts, douanes) qui s’adressent à ces sociétés sachent sur quoi avancer. Donc, c’est vraiment une très grande chose de voir cette structure opérationnalisée aujourd’hui.’’

Ismaël Sylla pour Guinee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE