Ce mercredi 16 août 2017, une rencontre de concertation a eu lieu entre le ministre du Budget, Mohamed Doumbouya et ses partenaires impliqués dans le processus de commercialisation de vignettes, pour faire le point sur la situation de collecte de fonds.
Grâce à un partenariat noué avec certaines banques de la place et la compagnie de téléphonie Orange Guinée, impliquées dans le processus de commercialisation des vignettes, on peut croire que le ministère du Budget est en passe d’atteindre ses objectifs d’ici la fin de l’année. Sur 316 mille vignettes, 151 mille ont été vendues. Ce qui indique que la collecte des fonds effectuée à ce jour est plutôt satisfaisante, malgré quelques tares constatées sur le terrain par le ministre.

Dans ses explications, Mohamed Lamine Doumbouya, le ministre a déclaré qu’: ‘’ À date, les choses vont dans le bon sens. Nous avons des résultats évidents, mais nous avons quelques difficultés par ici et par là, que nous souhaiterions corriger à l’avenir’’. C’était au cours de cette rencontre qui s’est tenue dans la salle des conférences du ministère de l’Economie et des Finances.

Révélant ensuite un cas à soigner, notamment l’usage double des plaques : ‘’ Ils nous ont révélé qu’il y a des engins qui ont les mêmes plaques d’immatriculation. Ce qui constitue déjà une perte de recettes pour nous. Il faudrait que chaque véhicule ait sa plaque d’immatriculation », a regretté le ministre du Budget.

Toutefois, Mohamed Lamine Doumbouya s’est réjoui des fonds mobilisés dans la vente des vignettes. A ce jour, selon lui, la recette est estimée à ‘’37 milliards GNF pour 151 mille vignettes vendues, auxquels il faut ajouter des pénalités qui reviennent à 50 pour cent aux agents des impôts ; 50 pour cent aux services de sécurités notamment la police. Nous avons commandé 361 mille vignettes. ‘’

Avant d’assurer que d’ici ‘’ le 31 décembre, il faut que nous arrivions à vendre ces 361 mille vignettes. Ce qui fait que nous devons continuer le travail. Nous sommes sûr qu’avec le concours de la police, nous parviendrons à atteindre ces objectifs’’. Telle est la promesse du ministre.

Devant ses partenaires, il a fait comprendre que ‘’ quand vous travaillez avec les gens, à un moment donné, vous faites le point sur où est-ce qu’on est parvenu et quelles sont les leçons à tirer, pour que l’expérience puisse se perpétuer. Donc, nous avons fait appel dans ce sens pour que nous comprenions qu’est ce qui s’est passé (dans la vente des vignettes, ndrl) ‘’.

Pour sa part, le représentant de la banque UBA, Ismaël Bah, a indiqué qu’au total ‘’nous avons reçu 15 mille 400 vignettes, avec un taux d’exécution à date à 52 pour cent. Donc nous avons collecté au compte de l’Etat 2. 400.000.000 GNF. Nous sommes d’autant plus fier d’avoir été associé à cette opération, parce qu’elle s’inscrit dans le rôle sociétal que nous nous assignons. Nous prenons donc l’engagement d’améliorer les processus qui ont été mis en place par le ministère du Budget, et nous restons disponibles pour les opérations à venir‘’. Une preuve de la satisfaction de part et d’autre.

De son côté, Adama Cissé, responsable des opérations à BSCIC Guinée, une autre banque, a évoqué quelques difficultés rencontrées pendant l’acheminement des vignettes à l’intérieur du pays : ‘’ On nous exigeait un certain nombre de choses, à savoir une assurance à prendre pour tous les accessoires. Donc, on s’est rendu compte que ça allait au-delà de nos attentes. On était obligé en interne de voir, au niveau des ventes, comment acheminer ces vignettes puisque chez nous on a un réseau quand-même qui est très développé. Nous sommes pratiquement dans les régions essentielles : Labé, Nzérékoré, Kankan, Siguiri, où nous savons que les gens sont prêts à payer quand le produit est là. Ce sont des gens qui ne sont pas du tout difficiles, il suffit de leur expliquer. Mais le grand souci qu’on avait, c’était l’acheminement des vignettes. Donc, je pense que c’est quelque-chose à noter, et à l’avenir voir comment mettre en place un système qui puisse permettre aux banques qui ont un réseau développé de mieux exercer l’activité que vous nous confiez.‘’

Ismaël Sylla pour Guinnee7.com

Commentaires

commentaires

Pub Appli guinee7 Long

LAISSER UN COMMENTAIRE